calmer ses nerfs

S’accorder des pauses plaisir

Publicité
Le constat : Bonne nouvelle,  « se faire plaisir plus souvent est un excellent moyen de râler moins ! », affirme Christine Lewicki. Or nous avons trop souvent tendance à sacrifier notre  séance de cinéma ou après-midi détente en prétextant qu’il y a plus urgent, plus important à faire, bref en faisant intervenir notre « police interne anti-plaisir », un agent culpabilisant très efficace.L’outil : « Sachez lâcher prise et faire taire votre surveillance interne », recommande la coach. « Prenez le temps de laisser de la place dans votre quotidien pour les choses importantes qui vous apportent joie et bonheur. C’est à vous de rendre ces choses prioritaires pour ne pas les laisser disparaître sous la multitude de tâches à accomplir ».

Publicité