Hommes mentent

'À cette époque, j'ai pas pu'

Faire telles études, suivre un idéal…bref faire quelque chose qui aurait fait de lui un autre homme. La faute à la famille, aux circonstances. Plus c’est lointain, plus c’est invérifiable, plus c’est utile pour se forger une mythologie personnelle.

Publicité
Ce qu’il faut en déduire: il est plus facile de refaire l’histoire que de faire face à ses illusions perdues. 'La seconde moitié de la vie', rapporte Eliana Rahal, 'est pourtant souvent féconde pour peu que l’on prenne le temps de voir germer les graines qui ont incubées au fil des années'.
Publicité