« A la vie à la mort », aujourd'hui, on aurait presque tendance à rompre plus facilement avec ses amoureux qu'avec ses ami(e)s. Pourtant l'amitié peut aussi mal tourner et devenir toxique. Peut-on « divorcer » de ses amis ? Les réponses de Mireille Bourret, sociologue spécialisée en relations interpersonnelles.

A quoi reconnaît-on une amitié toxique?

A quoi reconnaît-on une amitié toxique ? « Surtout à un malaise personnel ressenti que ce soit en présence d'un(e) ami(e), à l'idée d'une rencontre prochaine, à l'occasion d'une conversation téléphonique, ou d'une communication de quelque nature que ce soit. Une émotion certainement négative, une impression d'abus, un manque de motivation », répond Mireille Bourret, sociologue.

 

Publicité
« Il est important de noter que ce ne sont pas tant les personnes qui sont toxiques que les relations. Et que les critères de toxicité varient pour chacun. Pour Annie, quelqu'un d'avare, qui comptabilise tout, est toxique, alors que pour Geneviève ce sera quelqu'un qui ne comptabilise rien... »
Publicité