Marre des dégueulasses qui se frottent contre nous dès le matin dans le métro. Et puis quoi encore ? Alors, moi, j'interroge tous ces hommes bizarres qui décident soudainement de se masturber littéralement sur une femme piochée là au hasard du métro : "''Mais qu'est ce qui cloche chez vous ?''"

Marre des dégueux du métro !

Bon, déjà le métro dès potron-minet, c'est pas des plus drôles...Mais quand en plus, sur le trajet, un homme se prend à se frotter sur nous, là c'est le pompon !

Mais qu'est ce que j'ai fait au juste? J'allais tranquillement au travail, et voilà que cet homme rentre dans la rame et ne me lâche plus de tout le trajet. Quand le métro s'arrête et que les gens montent et descendent, il reste délibérément scotché contre moi à se frotter ! Déterminé, le monsieur. J'aurai également droit à la séquence tripotage, style "coincidence-dûe-au-métro-bondé". Ben voyons...

Publicité

Alors, moi, j'interroge tous ces hommes bizarres qui décident soudainement de se masturber littéralement sur une femme piochée là au hasard du métro : "''Mais qu'est ce qui cloche chez vous ?''" Comment se fait-il que nous puissions ainsi être réduites à un statut de vulgaire poteau sur lesquels vous pouvez vous frotter pour votre petit plaisir personnel soudain?

Publicité
Sans pour autant crier "aux armes citoyennes", je revendique le droit à un peu de considération et de respect dans le métro. Car je ne pense pas que l'on se permette de se frotter contre un homme pris au hasard dés que l'envie nous prend, nous !Bon, ça c'est dit.
Publicité