"Mais pourquoi j'ai dit ça ?" Nos gaffes nous donnent parfois quelques sueurs froides. Mais nos bourdes sont-elles vraiment involontaires et parfaitement innocentes ? Au-delà de la langue qui fourche et de la maladresse, ces gaffes nous en révèlent un peu plus sur notre personnalité. Décryptage avec la psychologue Anne Jamot.

Ce que nos gaffes révèlent de nous

J'ai trahi un secret

C'est sorti tout seul ! Vous aviez pourtant juré de le garder pour vous et de ne rien dire (même sous la torture !), mais voilà, vous avez lâché le morceau... Ce n'est pourtant pas votre genre mais vous avez trahi la confiance d'un de vos proches. Que s'est-il passé ?

Ce qu'en dit le psy

Publicité
"Trahir un secret peut avoir plusieurs significations", explique Anne Jamot. "Il peut s'agir bien sûr de vouloir faire du mal à quelqu'un, c'est le cas de la trahison-vengeance en réaction à quelque chose. Cela peut aussi être une raison de se rehausser par rapport à l'autre. Mais dans certains cas, révéler un secret peut être volontaire et avoir vocation à aider un proche. Il s'agit là de faire éclater une vérité, comme dans le cas d'une maladie par exemple, ou encore annoncer à sa meilleure amie qu'on a surpris son mari avec une autre. Il n'est pas question de la blesser, mais on pense simplement qu'il est préférable qu'elle sache et surtout qu'elle l'apprenne par nous plutôt que par quelqu'un d'autre. Cette trahison intervient alors dans un souci de valeurs (rétablir la vérité) et de protection envers l'autre."

Publicité