La place de la signature dans la page 

Publicité
"Si dans les pays anglo-saxons, il est de coutume de signer dans la partie gauche de la feuille, dans les pays latins, on place sa signature où l'on veut par rapport à la fin du texte", remarque Joelle Osanno, graphologue. Dès lors, cette place devient significative. "Si l'on a tendance à signer à gauche, cela montre une propension à se protéger, à s'abriter en allant puiser dans ses racines. Bien au centre, cela exprime une tendance à  l'affirmation, la personne sait se préserver, elle sait dire "Je suis là". Une signature plutôt située à droite, dit un besoin d'action, d'engagement, d'aller de l'avant. Mais tout fait sens et c'est l'ensemble des paramètres qu'il faut prendre en compte : mise en tension du fil graphique (la ligne de l'écriture) surtout, pression, lisibilité, direction vers le bas ou le haut, rapidité..."

Publicité