Vous ne sortez pas sans lui, le serrez contre vous, plongez dans son ventre plusieurs fois par jour… Votre sac en dit long sur vous. Le sociologue Jean-Claude Kaufmann auteur Du sac, un petit monde d’amour, nous aide à décrypter ce que l’accessoire indispensable révèle des secrets de notre intimité…

'Mon sac pèse une tonne'

Le symptôme

Aspirine, chewing-gum, mouchoirs et sachets de thé, papiers de bonbons, nécessaire à couture… Votre sac est rempli en permanence d'un fourbi hétéroclite dont vous avez oublié depuis longtemps l'intégralité...

Publicité
La traduction Vous êtes ce que Jean-Claude Kaufmann appelle une 'femme porteuse'. Votre sac, gavé selon le bon vieil adage du 'ça peut toujours servir', reflète votre besoin de venir en aide à ceux qui vous entourent, proches et même inconnus: 'Porter pour les autres n’est pas vécu comme un sacrifice puisque c’est par amour', précise le sociologue. Un talent mais aussi un piège tendu car les autres, les hommes en particulier, se reposent sur vous: 'Les hommes sont d’incorrigibles aventuriers, qui n’envisagent guère tous les petits incidents que peut réserver l’avenir. En cas de léger problème: voir dans le sac à main des dames.'
Publicité
Publicité