'Mon sac est griffé luxe'

Le symptômeMademoiselle de Chanel, pochette Fendi, Lady de Dior ou Birkin d’Hermès, qu’ils soient it-bag ou indémodables icônes des grandes maisons, les sacs n’ont de grâce à vos yeux que signés des plus grands noms. Point de salut hors du logo, et pas question de se contenter d’une copie!

Publicité
La traduction Vous avez besoin de renvoyer une image forte, vous utilisez votre sac pour faire passer le message. 'Nous sommes dans une société où il faut tout réussir, où l’on est sans cesse jugé', décrypte Jean-Claude Kaufmann dans son ouvrage Le sac, une histoire d’amour. 'Quand l’enjeu est important, lors d’une soirée ou pendant une réunion de famille, on peut désirer jouer sur son apparence. Alors on porte le sac comme un trophée, qui protège du regard des autres parce qu'il place dans la top catégorie: ceux qui ont les moyens, et le sens de l’esthétique.'

© Alexander Gitlits / Shutterstock.com

Publicité