Bottine et low boot : pudiques et branchées

Le modèle : chaussure basse, la bottine monte jusqu'au mollet et possède, à l'origine, des lacets. La low boot n'en a généralement pas et ne dépasse pas la cheville.

 

Ce que la bottine révèle de vous : L'héritage culturel est fort ! On remarque une certaine pudeur chez la femme portant des bottines. "La bottine représente une certaine féminité, celle des femmes branchées", confirme Séverine Bouchardon, consultante en image et responsable de l'agence Allure.

 

Publicité
La bottine est également symbole d'émancipation, elle accompagne la révolution sexuelle et féministe des années 1850. La femme qui porte des bottines aujourd'hui est une femme soignée, qui veut plaire, mais qui reste sur la réserve, qui ne va pas au bout de sa féminité

 

A l'origine : En 1830, les jupes crinolines dévoilaient une partie des jambes. Pour ne pas choquer leur entourage, les femmes mettaient des bottines afin de cacher leurs chevilles.

Publicité