Les unes s'enterrent dans le canapé devant un film, les autres s'endorment dès 20 h, d'autres encore sortent pour oublier...
Personne n'y échappe : le dimanche soir résonne comme un glas.
C'est la fin du week-end, et le signal de la reprise...
Trop le blues...

Les symptômes

Un peu de vague à l'âme apparaît, parfois dans l'après-midi du dimanche, mais pour la plupart d'entre nous, il vient en fin de journée pour s'intensifier dans la soirée. Une sorte de tristesse nous envahit sans raison apparente. Est-ce la fin du week-end qui provoque ce spleen ? Est-ce la perspective de reprendre une semaine de travail ?

 

Publicité
Publicité