Pourquoi je me sens coupable?

La nouvelle digérée, le choc laisse souvent place à la culpabilité, et avec elle une question: qu’est-ce que j’ai bien pu rater ou faire de mal? Pour Maryse Vaillant, c’est une réaction normale car, quoi qu’il arrive, une mère se sentira toujours coupable de ce qui arrive à ses enfants. ‘Parce qu’elle les a portés, dans son ventre et dans ses bras, les a nourris, éduqués… Mais aussi parce que la société rend la mère coupable. Dès qu’il y a un problème avec les enfants, c’est forcément la faute de la mère, c’est parce qu’elle a les a mal élevés, mal éduqués', explique la psychologue.

Publicité
C’est donc notre nature et notre culture de mère qui nous fait douter sans cesse. Mais Maryse Vaillant se veut aussi rassurante. ‘Quand ça touche à quelque chose d’aussi important que le choix sexuel, on se dit 'Mon dieu! Qu’est-ce que j’ai fait!'. Mais on peut aussi, au contraire, être satisfaite qu’il ne s’en cache pas et se dire 'J’ai été une sacrée bonne mère pour qu’il n’ait pas honte d’être lui-même'.’

Publicité