Faut-il forcer le dialogue ou laisser courir?

Avant les révélations au grand jour, vous aviez peut-être déjà des doutes sur les préférences sexuelles de votre fils. Maintenant que ce dernier est sorti du placard, vous avez encore mille questions, dont celle-ci: faut-il instaurer, provoquer, le dialogue ou laisser les choses suivre leur cours?  Pour Maryse Vaillant, cela dépend avant tout de la position que l’on avait sur l’homosexualité avant d’y être personnellement confronté.

Publicité
‘Si on condamne, que l’on se situe plutôt dans une optique de rejet, mieux vaut laisser courir et ne pas forcer un dialogue qui n’aboutirait pas,’ conseille la psychologue. ‘Si au contraire, le sujet a déjà été abordé dans un été d’esprit favorable, on peut en discuter. Dans tous les cas, le mieux est de parler à son enfant en tête à tête. Et si on ne sait pas comment amener les choses, il suffit de lui dire 'J’ai compris, sache que cela ne change rien dans les sentiments ni dans l’estime que j’ai pour toi'. Le reste viendra naturellement le moment venu.’

Publicité