Que puis-je faire pour l’aider?

‘La première chose à faire est bien sûr de dire à son enfant qu’on est là pour lui,’ indique Maryse Vaillant. Etre un adolescent, ou un jeune adulte, homosexuel reste difficile, même dans une société où les mœurs ont évolué. Il est donc important de lui faire savoir qu’il pourra compter sur notre soutien quoi qu’il arrive. La maison et la famille doivent pouvoir rester un refuge où l’on peut être soi sans se voir jugé, critiqué ou rejeté.

Publicité
‘Le mieux que l’on puisse faire est de rester ouvert et tolérant. L’essentiel est d’accompagner son enfant dans la détresse, même si on doit, en tant que parents, rester cadrant,’ explique la psychologue. ‘Il faut savoir trouver le bon compromis. On peut par exemple accepter de le recevoir avec son petit ami. Mais on peut aussi lui dire qu’on n’est pas d’accord pour qu’il vienne chaque fois avec un nouveau copain.’

Publicité