Il y a celles qui y croient résolument, qui l'imaginent tout blanc ou alors rempli de plein de délices, de fleurs et de plaisirs... Il y a celles qui n'y croient pas, mais comme on ne sait jamais... Bref, le paradis est toujours d'actu. La Sofrès publie une enquête sur notre vision de ce lieu mythique (et mystique). Révélations paradisiaques....

On ira toutes au Paradis...

Polnareff l'affirmait : "On ira tous au Paradis, qu'on croit en Dieu ou qu'on y croit pas, on ira". Et trente ans après, il semble que le message soit passé, le magazine Le Pélerin publie une enquête Sofrès* sur la vision des Français sur le Paradis. Résultat ? On y croit à mort ! Détails.

A la question "Croyez vous à l'existence du Paradis après la mort ?" 18 % répondent "Tout à fait". Le chiffre monte à 58 % si on cumule ceux qui y croient un peu, beaucoup ou passionnément. Joli score.

Publicité

Mais qu'est ce que le Paradis exactement ? Pas si facile... D'ailleurs, la majorité ne se mouille pas trop vu qu'un gros tiers des Français (38 %) pensent que c'est "quelque chose d'indéfinissable et dont on ne peut rien dire". Arrivent ensuite des définitions un peu plus précises. Dans l'ordre : "un lieu où on retrouve les gens qu'on aime", "un lieu de paix" et "un lieux de bonheur" avec respectivement 31 %, 17 % et 10 % des réponses. Le côté religieux du Paradis passe un peu inaperçu puisque seulement 6 % des Français l'évoquent comme "une communion avec Dieu" et 5 % seulement y voient "une promesse de la vie éternelle".

Dis comme ça, il a l'air sympa ce Paradis. Alors, envie d'y aller ? La moitié des personnes interrogées (49 %) répondent "oui oui oui", et on les comprend. Mais 36 % déclarent y être indifférents, et surprise, 7 % des gens déclarent carrément ne pas vouloir y mettre les pieds. Enfin, tout le monde n'a pas cru à Polnareff, puisque seulement un tiers (31 %) pense "qu'on ira tous au Paradis", alors que 44 % pensent que certains en seront privés par qu'ils auront mal agi.

Publicité
''* Enquête réalisée par TNS Sofres, par téléphone les 26 et 27 janvier 2006 pour le magazine Pèlerin auprès d'un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 15 ans et plus.''