Sexisme ordinaire : « Il faut une voix féminine pour répondre au téléphone »

 

"Lorsque la standardiste est absente, mon directeur veut toujours que ce soit moi qui m’occupe du standard de l’entreprise. D’après lui, « il faut une voix féminine pour répondre au téléphone ». Je précise que je suis la responsable financière. #sexismeordinaire"

Témoignage publié sur www.sexismeordinaireblog.wordpress.com.