Coupes, couleurs, les codes de la maison Chanel, et la signature de son maître ont été, une fois encore, respectés à la lettre. On aime les coupes graphiques, parfaites, qui font la femme Chanel, et les volumes, très travaillés, qui donnent de l'allure à la silhouette. On note toutefois, ici et là, une petite pointe de nouveauté avec l'apparition de tissus gaufrés ou floqués, ou encore quelques touches, côté couleur, de bleu cobalt. La belle saison s'annonce forte.