Le Pastis de Marseille

Publicité
"Le jaune", le vrai "pastaga", est une affaire typiquement marseillaise. Pastis en provençal signifie "mélange". Le Pastis a constitué une réponse méridionale à l'interdiction de l'absinthe en France en 1915.Résultat de la réunion d'ingrédients naturels, anis vert, anis étoilé (badiane) ou fenouil, bois de réglisse et extraits de plantes, c'est un alcool aromatisé par macération et distillation des plantes. Mais chacun possède son secret de fabrique... un mystère bien entretenu.Aujourd'hui, le pastis, ou "fenouil", reste l'apéritif synonyme de soleil, détente, vacances, cigales et jeux de boules. Il convient toutefois de le déguster avec modération : un volume de pastis pour cinq volumes d'eau.
Publicité
Publié par Rédaction le Mardi 04 Mai 2010 : 00h00