Plus jamais sans ma cocotte !

Le terme de cocotte en fonte est utilisé seulement depuis le début du XIXe siècle alors que l'ustensile existe depuis bien plus longtemps. "De nombreux inventaires testamentaires précisent les ustensiles de cuisine que le défunt transmet à ses héritiers et, dans bien des cas, la forme, le poids et l'usage de l'objet sont minutieusement décrits" peut-on lire dans l'introduction à la cuisine médiévale sur le site www.citadelle.org. Jusque-là, donc, point de cocotte mais de pots en fer, en cuivre ou plus rarement en bronze posé sur le coin des foyers médiévaux. Très souvent richement décorés, ils servaient alors aux cuissons longues ou aux premières fritures. Qu'il soit sphérique ou cylindrique, petit ou grand, cet ustensile sera de plus en plus utilisé au cours des siècles dans les cuisines de nos ancêtres...

Eternelle, la cocotte en fonte ?

Plus que jamais la bonne vieille cocotte en fonte est d'actualité dans nos cuisines "ultra super moderne" à l'habillage en inox et en bois. Outil indispensable pour réussir des délicieuses cuissons à l'étouffée, la cocotte est devenue en réalité un vrai objet de décoration à déposer sur le plan de travail ou sur la table au moment du repas. De plus, les cocottes - même celles héritées de nos mères ou nos grands-mères - peuvent être utilisées sur les plaques à induction. Une nouvelle qui tombe à pique quand on sait que c'est dans les vieilles "cocottes" qu'on fait les meilleurs plats ! Alors, oui, cette bonne demoiselle a encore un bel avenir devant elle.

Publicité
Il existe deux types de cocotte en fonte : la classique avec son couvercle traditionnel surmonté d'une poignée, l'autre à réserve d'eau. Sur la cocotte à réserve d'eau, il suffira de placer de l'eau ou des glaçons sur le couvercle : la condensation ainsi créée à l'intérieur de la cocotte permettra d'arroser la préparation en permanence sans avoir à soulever le couvercle et ainsi donner à vos plats ce fondant irrésistible. Ronde ou ovale ? Tout dépend de son utilisation ! Les cocottes ovales sont généralement destinées à mitonner des rôtis ou des volailles, la ronde est réservée aux autres préparations mijotées tels la blanquette et le navarin d'agneau.
Publicité
Publié par Christel Balsacq, journaliste le Mercredi 21 Mars 2007 : 00h00