Un guide de l'infertilité
Le docteur Martine Philippe est gynécologue, spécialiste des problèmes de fertilité et de l'assistance à la procréation.
Elle a co-écrit un livre "Docteur, je voudrais un bébé !" dans lequel elle explique de façon très accessible comment doivent se dérouler les démarches d'un couple rencontrant des problèmes pour procréer. Interview...

FemmesPlus : A qui s'adresse "Docteur, je voudrais un bébé !" ?
Docteur Martine Philippe : Ce livre est destiné aux couples qui se posent des questions sur leur capacité à avoir des enfants, mais aussi à ceux qui ont déjà entrepris des démarches avec leur médecin ou leur gynécologue. Je voulais rassurer et expliquer les examens et les traitements pour que les patients comprennent leur finalité.

A quel moment un couple doit-il s'inquiéter ?
Pour les femmes de moins de 35 ans, il faut attendre une bonne année. L'infertilité peut avoir des causes toutes simples, comme le rythme de vie, un blocage psychologique, des rapports non conformes... Pour des femmes plus âgées, il est préférable de consulter après 6 mois d'essai, parce que le temps presse.

Le livre est une progression vers les traitements lourds, pourtant, votre premier chapitre rappelle les bases. C'était à ce point nécessaire ?
Bien sûr ! Il m'est arrivé de faire faire des examens à un couple qui révélaient que tout était normal pour apprendre par la suite qu'ils utilisaient le nombril ! Ou le cas d'une femme qui arrêtait son mari et allait se laver avant même que monsieur ait éjaculé !

Que dites-vous à un couple que vous voyez pour la première fois ?
Souvent, ils viennent parce qu'ils ont un problème, mais peu l'avouent. Les termes de stérilité ou hypofertilité font très peur. Lors de la première consultation, j'essaie de les mettre en confiance, d'évaluer leur connaissance de la médecine et surtout de les rassurer ! Seulement 3 % des couples n'ont aucune chance d'avoir des enfants !

Avec les hommes...

Dans le livre, vous associez très souvent les hommes. C'est important ? Pour moi, c'est fondamental ! Déjà parce que les hommes sont concernés par des examens comme le spermogramme. Ensuite, parce que les démarches sont lourdes et compliquées, les traitements longs. L'homme doit être capable de soutenir sa femme dans ces moments délicats.

A ce sujet, les mentalités changent ? Oui, les hommes sont conscients que le problème peut venir d'eux. Pour certains, il faut aussi leur faire comprendre que hypofertilité ne signifie pas manque de virilité. Mais j'ai aussi vu des femmes refuser la présence de leur mari pour des échographies ou des consultations...

Publicité
Votre livre est émaillé de nombreux exemples concrets, d'un index et de cas particuliers. C'est une source d'information ? Je le voulais comme tel. Pour que les couples puissent faire le tri dans ce qu'ils lisent ou entendent, qu'ils trouvent des réponses que certains médecins ne leur donnent pas, qu'ils puissent tout simplement savoir ce qu'il est possible de faire, et dans quelles conditions, pour avoir des enfants.
Publicité

Plus d'infos !

Docteur, je voudrais un bébé !, Dr Martine Philippe / Claude-Annie Duplat, Editions Eyrolles16 € / 170 pages

Je m'abonne à la newsletter PlanetMaman, la newsletter de toutes les mamans

Publicité