C'est l'histoire de neuf femmes, originaires de six réseaux de femmes cadres supérieures qui décidèrent un beau jour de créer un blog. Leur devise ? "L'union fait la force".. Leurs objectifs ? Mettre du "rose dans le gris" ou "de la dentelle dans les cravates"...

Aujourd'hui en effet, si les femmes représentent 56 % des diplômés de l'enseignement supérieur et 30 % des cadres en entreprises, elles ne forment que 7 % des effectifs dans les conseils d'administrations.
Armelle Carminati-Rebasse, la Présidente de Accents sur Elles, annonce la couleur. Ce sera le rose. "Nous venons de réseaux différents, mais non concurrents. Nous sommes puissantes, ambitieuses et persuadées que les femmes ont une réelle influence dans l'entreprise". Sa phrase fétiche : "ce qui est bon pour les femmes est bon pour l'entreprise et donc bon pour les hommes". Et de citer cette étude menée en Grande-Bretagne qui figure en bonne place sur le blog : utiliser pleinement le potentiel des femmes dans l'entreprise rapporterait 34 milliards d'euros à l'économie britannique.

Le blog du rose dans le gris foisonne d'études, anecdotes et autres vilains mots ou expressions qui font frémir et tempêter les réseaux féminins.
Comme cette loi, adoptée par le Sénat le 9 février dernier, qui indique que les conseils d'administrations des entreprises "sont composés en représentation équilibré entre les femmes et les hommes (...) et comprennent un nombre de représentants de chacun des deux sexes ne pouvant être supérieur à 80 %". "Alors espérons qu'il y aura 80 % de femmes et 20% d'hommes !", ajoute, mi- figue mi-raisin, Tita Zeïtoun, de Actiondefemme.

Petit plus du blog : "les chouchous" et à l'inverse "les épinglés", comme dernièrement le conseil d'administration d'EDF à 100 % masculin, ou celui du CNRS où mixité ne rime guère plus avec égalité.

"Une force de nuisance"

"Notre rôle ? Servir un peu de poil à gratter...on pourrait appeler ça "une force de nuisance". C'est une vision à très long terme. Je pense aux femmes qui font partie de mon réseau et qui veulent créer leur entreprise. Je pense à mes filles aussi", insiste Armelle Carminati-Rebasse. Nathalie Tournyol du Clos, Présidente d'Administration moderne, qui se bat pour la mixité dans la haute fonction publique, prône de son côté le "renouvellement des élites", tout en fustigeant "la fonction publique ringardisée" à la française. "Les administrations fonctionnent mieux si elles ressemblent à leurs administré(e)s", remarque t-elle simplement.

Publicité
Un blog, et après ? Les femmes dirigeantes ne comptent pas s'arrêter là. "Une grande action commune" serait même en vue. "La force : ce mot féminin est beaucoup trop souvent employé pour désigner les hommes. Notre force à nous, c'est la solidarité. Et ce blog est la première pierre de l'édifice". A bons entendeurs...
Publicité

Le site du rose dans le gris

Un blog à l'initiative de six réseaux : Accent sur Elles, Administration moderne, Action de femme, Arborus, EuropeanPWN, HRM Women.

Ce sujet vous intéresse ? Parlez-en sur notre forum !

Publicité