Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

L’éclairage extérieur est idéal pour mettre en valeur votre maison. Lumière sur la façade et les allées du jardin, votre sens de la décoration et du jardinage sera apprécié de tous. En plus, l’éclairage extérieur a une autre utilité: il peut dissuader les voleurs de s’«inviter» chez vous. Voici les procédures d’installation.

Installer un éclairage extérieur : Objectif de la réalisation

Installer un éclairage extérieur c’est: déterminer le type d’éclairage à installer, préparer sa pose et le poser.

Installer un éclairage extérieur : Matériel nécessaire

  • Appareil lumineux adapté
  • Gaine rouge de protection électrique TPC diamètre 40 mm
  • Câble U1000 R2V
  • Gaine ICTA Grillage avertisseur rouge

- Câble U1000 R2VSablePince à dénuderPince coupanteCouteau d’électricien / cutterPerceuseBècheTournevis gainé et isoléMètre

Installer un éclairage extérieur : Déroulé pas à pas

1. Déterminer le type d’éclairage à installer: Lampadaire, lanterne, applique… à l’extérieur de la maison, le type d’éclairage varie en fonction de son emplacement. Avant d’acheter votre appareil lumineux, assurez-vous qu’il soit adapté à l’utilisation que vous souhaitez en faire. Ainsi, pour éclairer…

- Les entrées: appliques, lampadaires, suspensions.

- Les allées: appliques, lanternes, bornes lumineuses. Vous devez préférer un éclairage orienté vers le sol. Quant aux larges allées, elles doivent en plus avoir un appareil à la luminosité puissante.

- La terrasses et balcons: lampadaires, applique, suspensions, spots orientables (étanches).

- L’entrée du garage: projecteurs halogènes équipés d’un détecteur de mouvement.

- Les arbres: spots étanches qui éclairent par le bas.

- Les massifs: Potelets (lampadaires de 0,80 à 1,20 m), spots étanches.

Publicité

- Les marches: appliques, suspensions… Elles doivent avoir un éclairage orienté vers la contre-marche et puissant.

2. La préparation du travail: En France, l’installation électrique est très réglementée. Avant de commencer l’installation, prenez connaissance des normes à respecter. Une fois que vous avez déterminé l’emplacement de(s) appareil(s) lumineux, dessinez un plan de votre maison avec le futur éclairage et le plan de câblage. Ce dernier doit comporter le moins de perçages possibles dans la façade et préserver les plantations. Si le rendu vous plaît, démarrez le travail. Dans le cas contraire, refaites un plan. Puis, coupez le courant au disjoncteur général afin d’éviter tout risque d’électrisation, voire d’électrocution.

2. La pose du câblage: Pour poser les canalisations électriques, creusez sur une tranchée d’au moins 0,60 m de profondeur pour une surface non carrossable et de 1 m de profondeur pour celle qui traversée par des voitures. Pour ce faire, il suffit d’avancer sur la largeur de la bêche. Retirez la terre à l’aide de la pelle et versez 5 à 10 cm de sable. Protégez le câble électrique U1000 R2V à l’aide d’une gaine en plastique. Pour ce faire, servez-vous de la pince coupante et pensez à bien dénuder le câble, avant (cf. Fiche dénuder un fil électrique). Vous pouvez poser la gaine isolante, remettre 10 à 15 cm de sable et tassez. Sur le sable, déposez le grillage avertisseur rouge sur toute la longueur de la tranchée. Appliquez une dernière couche de sable et rebouchez la tranchée avec la terre.

3. Réaliser le circuit électrique: Il est important de savoir que l’alimentation de l’installation électrique extérieure est conçue de l’intérieur de la maison. Soit à partir du tableau général de répartition des circuits. Ainsi, vous devez obligatoirement relier l’installation à un interrupteur différentiel 30 mA. Puis, protégez-la en la reliant à un disjoncteur de puissance adaptée (aux luminaires, donc). Prenez une ligne directement du tableau de fusibles. Attention: Dans ce cas, prenez bien en compte la puissance nécessaire pour l’ensemble de l’éclairage.

A noter: vous pouvez installer maximum 8 luminaires par circuit électrique.

4. Installer les luminaires: Le principe d’installation des luminaires est «simple»: ils sont piqués profondément et solidement dans la terre ou coulés dans du béton. Puis, calculez la distance qui sépare le luminaire du point d’alimentation en électricité. Cette mesure correspond à la longueur du câble nécessaire pour raccorder le luminaire à une prise.

Rappel: si vous souhaitez installer l’interrupteur à l’extérieur, il doit être étanche et bipolaire.

Installer un éclairage extérieur : Coût

De 6,90 à 259 euros l’appareil lumineux.

Installer un éclairage extérieur : A qui ça s'adresse

Installer un éclairage dans le jardin réclame de nombreuses manipulations et un respect de la norme française concernant les installations électriques. Cette réalisation s’adresse donc à des bricoleurs avertis. Niveau de difficulté: moyen.

Installer un éclairage extérieur : Le piège à éviter

Avant de commencer l’installation, vérifiez que la puissance du compteur autorise une consommation supplémentaire. Si ce n’est pas le cas, contactez EDF et souscrivez à un abonnement correspondant à vos nouveaux besoins.

Installer un éclairage extérieur : La bonne idée pour aller plus vite

Installez le nouvel éclairage avec une tierce personne.

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Vendredi 24 Juin 2011 : 11h22