Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Lumière, vue sur l’extérieur et ventilation… Une fenêtre de toit offre une nouvelle dimension aux combles. Si vous avez décidé d’en installer une, voici ce qu’il faut faire.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : Objectif de la réalisation

Découper une ouverture dans le toit et y fixer une fenêtre.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : Matériel nécessaire

  • Fenêtre de toit
  • Scie égoïne
  • Marteau
  • Maillet en caoutchouc
  • Niveau
  • Escabeau
  • Equerre
  • Mètre
  • Tournevis
  • Crayon
  • Pâte à bois
  • Couteau à enduire / spatule
  • Papier de verre
  • Profilés
  • Lunettes de protection
  • Meuleuse d’angle
  • Mastic acrylique
  • Eventuellement: peinture de sous-couche, peinture dans la couleur de votre choix et pinceau.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : Déroulé pas à pas

1. La préparation du travail : La pose d’une fenêtre de toit étant réglementée, vous devez impérativement vous renseigner auprès de votre mairie sur les obligations (comme l’obligation de déclarer vos travaux ou l’obtention d’un permis de construire pour une surface de plus de 20 m²) et les interdits de la réglementation. Puis, déterminez la hauteur – et par la même occasion les dimensions – de la fenêtre à acheter en fonction de la nature du toit. Par exemple, si la toiture est à forte pente, ne placez pas la fenêtre très haut: la dimension idéale doit représenter 10 % de la superficie de la pièce. Procurez-vous une fenêtre. Ensuite, choisissez son emplacement. Il est conseillé de fixer la fenêtre au dessus d’un chauffage et de telle sorte que vous puissiez regarder à travers aussi bien debout que assis. En fait, la chaleur évite la formation de condensation sur la fenêtre. Tracez maintenant les contours du châssis.

Effectuez la dépose du toit. C’est-à-dire qu’il faut lui enlever tous les éléments de couverture (tuiles, coupe-vent en feutre bitumé…). Et ce, sur une surface supérieure à celle de la fenêtre à poser. A l’aide de la scie égoïne, coupez les liteaux (longues pièces de bois fixées sur les chevrons et autres composants de la charpente. Attention: les liteaux doivent tous être coupés au même niveau.

2. Découper les chevrons : Préparez l’ouverture de toit en coupant les chevrons. Pour ce faire, commencez par tracez la découpe: les dimensions doivent correspondre à l’épaisseur du chevêtre et à la hauteur de la fenêtre. Puis, sciez les chevrons. Vous pouvez retirer la partie inutile.

3. Préparer les chevêtres: Les chevêtres vont servir de support à la future fenêtre. Pour les préparer, sciez deux poutres dont la longueur correspond à la distance entre les deux chevrons.

4. Fixer les chevêtres: Plantez un clou dans l’extrémité des chevêtres. Puis, placez-les en bout des chevrons et clouez-les. Attention: il s’agit bien de tous les chevrons. Ceux que vous avez précédemment scié et ceux qui sont restés intacts, à gauche et à droite. Vous devez obtenir un encadrement parfait.

5. Découper l’ouverture du toit: Commencez par trouer le centre de l’emplacement de la future fenêtre. A l’aide de la scie, réalisez un trou de 50x50 cm. Vous avez ainsi un trou d’homme. Glissez votre tête et votre torse dans l’espace libéré et vérifiez si des tuiles ou autres éléments de couverture du toit doivent être retirés. Attention: il ne s’agit pas de choisir des tuiles au hasard, par exemple. Débarrassez-vous uniquement des tuiles gênantes pour l’installation de la fenêtre.

Redescendez et percez des trous dans la sous-toiture. C’est-à-dire qu’il faut trouer les quatre coins.

Publicité

6. Poser le châssis: Réduisez le poids de la fenêtre en séparant l’ouvrant (la partie vitrée) du dormant (le châssis). Pour ce faire, appuyez sur le bouton-poussoir situé dans la charnière avec la pointe d’un tournevis et enlevez la fenêtre par la poignée. Vissez les équerres de fixation sur les montants du châssis. Pour être sûr de trouver les bons repères et monter correctement les fixations, référez-vous aux instructions du fabricant (mode d’emploi). Puis, posez le châssis dans le chevêtre et fixez l’ensemble avec les fixations fournies par le fabricant. A l’aide du niveau, vérifiez l’alignement et le parallélisme entre les chevrons et le châssis: ce dernier ne doit pas être déformé! Vous pouvez remettre la vitre dans le châssis et testez son bon fonctionnement.

7. Installer la bavette en plomb: Séparez à nouveau la vitre du châssis. Une fois l’espace libéré, passez au travers et attelez-vous sur l’étanchéité entre l’encadrement (châssis) et le toit. Pour ce faire, utilisez la partie inférieure de la gouttière. C’est-à-dire qu’il faut rabattre la bavette de plomb (qui sert de renvoi d’eau) dont elle est équipée à la base du châssis. En fait, il suffit de la clouer contre les tuiles et frappez dessus avec le maillet. Cette dernière action permet à la bavette d’épouser la forme des tuiles. Puis, vissez les profilés et le capot de la fenêtre sur les autres faces. A noter: optez pour des profilés en H pour des matériaux ondulés telle que la tuile. Les profilés en L sont plus adaptés aux couvertures plates (plaques asphaltées, ardoise…).

8. Replacer les éléments de couverture: Dans les étapes 1 et 5, vous aviez enlevé les éléments de couverture (tuiles, coupe-vent en feutre bitumé…): remettez-les maintenant. Pour les tuiles, par exemple: clouez-en un maximum qui sont entières. Puis, sciez les tuiles restantes à l’aide de la meuleuse d’angle. Vous pouvez également les clouer. Attention: lorsque que vous sciez les tuiles, pensez à protéger vos yeux en portant les lunettes de protection.

Aussi, renforcez la fixation des tuiles en les clouant aux liteaux sous la fenêtre.

9. Vissez définitivement le châssis: Commencez par repositionner la vitre dans le châssis. Puis, assurez-vous une dernière fois qu’il soit parfaitement horizontal avec le niveau. Vérifiez également l’alignement de la bavette en plomb et des profilés. Ensuite, vissez définitivement le châssis en perçant au préalable des trous de 3 mm à l’aide d’une mèche à tête conique. Cette précaution garantie que la tête des vis est fermement et profondément enfoncée dans le bois.

10. Les finitions: A l’aide de la pâte à bois, bouchez les trous dus au passage des vis dans le châssis. Puis, appliquez un filet de mastic acrylique sur les joints et poncez l’ensemble du châssis avec le papier abrasif. Si vous le souhaitez, vous pouvez passer une peinture de sous-couche. Dans ce cas-là, laissez sécher. Ensuite, poncez à nouveau (très légèrement, cette fois-ci) et appliquez une deuxième couche de peinture dans la couleur de votre choix. Enfin, isolez le plafond (cf. Fiche Isoler un plafond).

Installer une fenêtre de toit (vélux) : Coût

De 139 à plus de 1100 euros la fenêtre de toit; de 45 à 65 euros le raccord d’étanchéité.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : A qui ça s'adresse

Il n’est pas si compliqué d’installer une fenêtre de toit. Par contre, la réalisation est longue. Par conséquent, si le travail s’adresse à un public de bricoleurs avertis et appliqués, il suppose aussi d’avoir de la patience. Niveau de difficulté: moyen.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : Le piège à éviter

Dans l’étape 6, une fois que vous avez vissé les équerres de montants du châssis, prenez garde de ne pas les installer à l’emplacement réservé aux liteaux.

Installer une fenêtre de toit (vélux) : La bonne idée pour aller plus vite

Pour installer plus facilement le châssis dans le chevêtre, vous pouvez niveler – c’est-à-dire mettre au même niveau – ses traverses à l’aide de cales de bois. Pour ce faire, il suffit de les positionner sous les équerres.

Toutes les fiches bricolage

Publicité
Publié par Rédaction le Lundi 20 Juin 2011 : 15h21