Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Ah, le ponçage! À croire qu’il accompagne la plupart des travaux de bricolage… Si ce n’est (bien évidemment) pas le cas, il faut reconnaître qu’il est une des opérations les plus courantes. Voici ce qu’il faut absolument savoir sur le ponçage.

Le b.a.-ba du ponçage : Objectif de la réalisation

Il s’agit de polir une surface à l’aide d’un abrasif installé dans un support ou pas.

Le b.a.-ba du ponçage : Matériel nécessaire

  • Abrasif
  • Ponceuse
  • Cales à poncer
  • Lunettes de protection
  • Masque de protection
  • Pinceau

Le b.a.-ba du ponçage : Déroulé pas à pas

1. Choisir le papier abrasif : Il est important de savoir que la réussite d’un ponçage ne repose pas uniquement sur la méthode d’application. En fait, un bon ponçage commence par le bon choix de l’abrasif. Qu’il soit réalisé à la main ou à la machine, c’est le matériau à traiter et l’ampleur du travail qui déterminent la nature de l’abrasif:

- Le papier de verre: Pour être efficace, il doit s’employer sur une surface plane (sans variation de niveau) et sèche. Très robuste et raide, il convient parfaitement au bois et au plâtre. Papier de verre à gros grain ou à grain fin, adaptez votre choix en fonction de la finition souhaitée.

- La laine d’acier: C’est l’abrasif par excellence du menuisier! La laine d’acier permet de poncer, de décaper ou d’égrener le bois sans le rayer.

- Les abrasifs sur toile (corindon, émeri…): Ils sont parfaits pour les surfaces dures et irrégulières. S’ils sont plus adaptés aux métaux, ils peuvent également s’utiliser sur du bois. Enfin, notez que les abrasifs sur toile sont souples mais, solides.

- La râpe à bois : C’est du solide! Quasi incassable, la râpe à bois traite le plastique et le bois. Elle va vous être utile pour un ébavurage (c’est-à-dire retirer les bavures) mais, aussi pour un ponçage très léger.

- Le papier au carbure de silicium: Il est d’une très grande qualité! Cet abrasif l’outil indispensable pour la finition des surfaces peintes ou vernies mais, il s’emploie aussi sur du métal. Attention: il n’est pas recommandé pour les bois bruts.

- Le papier à l’oxyde d’aluminium: C’est l’alter égo du papier de verre en plus solide. Il est donc plus efficace et… Plus cher. Adapté aux surfaces planes et sèches, au bois ou au plâtre par exemple, le papier à l’oxyde d’aluminium est préconisé pour les mêmes usages.

Publicité

2. Comprendre la grosseur des grains de l’abrasif : Sachez que la grosseur des grains varie en fonction du résultat souhaité. En fait, elle traduit la rugosité de l’abrasif. Le choix des grains dépend donc du degré de préparation ou / et finition nécessaire au travail entrepris. Utiliser de l’abrasif à gros grains pour les travaux d’ébauche, par exemple. Ainsi, plus le chiffre est petit, plus les grains sont épais et «agressifs». Alors, un abrasif de moins de 50 enlève la matière; de 50 à 80 dégrossit et décape lors d’un premier passage de ponçage; de 80 à 120 ponce, de plus de 120 traite les finitions approfondies.

À noter: La taille des grains peut monter jusqu'à 600. Dans certains cas, ils peuvent même aller à 1200 pour les ponçages à l’eau. Mais, cette dernière méthode est généralement utilisée par les professionnels.

3. La protection: Si vous poncez à l’aide d’une ponceuse, portez un masque et des lunettes de protection. Cette précaution évite les longues inhalations de poussière et protège vos yeux (de la poussière, toujours).

4. Le ponçage: Le ponçage peut s’effectue à la main ou à la machine. Ainsi, pour traiter un petit meuble, un outil ou une surface uniquement par endroit, poncez directement à la main en choisissant l’abrasif adapté au matériau et au type de travail. Vous pouvez également utiliser une cale à poncer recouverte par l’abrasif.

Si vous souhaitez poncer une surface plus importante, servez-vous de la ponceuse adaptée. Puis, assurez-vous que la pièce ou à la surface à poncer soit parfaitement calée. Dans le contraire, elle peut bouger (ou vibrer) et la ponceuse ne va qu’endommager le matériau. Vous pouvez maintenant raccorder la ponceuse à un aspirateur ou placer le sac à sciure. Ensuite, fixez soigneusement l’abrasif à la ponceuse. Attention: pour cette opération, veillez à bien respecter le sens de la flèche. Ajustez l’alignement de l’abrasif et mettez la ponceuse en marche. Pour réussir le ponçage, tenez fermement la ponceuse avec vos deux mains. Dès que le plateau de ponçage entre en contact avec la surface à poncer, déplacez doucement et régulièrement la ponceuse. A noter: le ponçage s’effectue toujours dans le sens du fil du bois.

Le b.a.-ba du ponçage : Coût

De 20 à 40 euros pour les accessoires de ponçage; de 30 à 350 euros la ponceuse.

Le b.a.-ba du ponçage : A qui ça s'adresse

Le ponçage en soi n’est pas une manœuvre difficile. Si complexité il y a, elle réside dans le choix de l’abrasif. Pour un résultat satisfaisant, il est important d’adapter l’abrasif au travail engagé et au matériau de la surface à poncer. Ce type de travail est réalisable par toute personne ayant intégrée le fonctionnement du ponçage. Niveau de difficulté: facile à moyen, selon le public.

Le b.a.-ba du ponçage : Le piège à éviter

Dès que la ponceuse fonctionne, n’attendez pas pour la déplacer. Autrement, vous risquez de creuser la surface à poncer. Aussi, assurez-vous de bien maintenir le plateau de ponçage à plat et de ne pas interrompre son déplacement en plein mouvement… Cela creuserait aussi la surface.

Le b.a.-ba du ponçage : La bonne idée pour aller plus vite

Si souhaitez poncer une grande surface, procurez-vous le matériel en double et faites-vous aider par une tierce personne.

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Lundi 20 Juin 2011 : 15h59