Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Ah, la véranda! Certains en disent que c’est la pièce idéale de la maison. Véritable espace de convivialité, elle offre les avantages de l’intérieur (chaleur de la maison) et de l’extérieur (ensoleillement et sensation d’être dans le jardin). Si vous avez décidé de monter une véranda vous-même… L’affaire n’est pas mince, mais voici ce qu’il faut savoir.

Monter une véranda : Objectif de la réalisation

Monter une véranda suppose de la rendra étanche, de fixer le chéneau puis, la toiture. Le travail s’achève par la pose des vitres.

Monter une véranda : Matériel nécessaire

  • Composantes de la véranda en kit
  • Perceuse
  • Vis lourdes
  • Tournevis électrique
  • Mètre
  • Harnais de sécurité
  • Gants de protection
  • Echelles
  • Escabeaux
  • Niveau laser

-Tréteaux

Règle métallique

Béton

Monter une véranda : Déroulé pas à pas

À noter: cette fiche propose la réalisation d’une véranda en aluminium thermolaqué. En fait, c’est ce type qui est utilisé dans 90 % des cas. Même si elle a une faible isolation, elle a l’avantage d’être légère, résistante, «inusable» et facile d’entretien.

Termes et manipulations plus ou moins techniques, cette fiche s’adresse à des bricoleurs expérimentés.

1. La préparation : Avant de monter une véranda, renseignez-vous auprès de votre mairie: cette construction exige une déclaration de travaux (en dessous de 20 m²) ou un permis de construction (au dessus de 20 m²). Aussi, assurez-vous la surface d’accueil de la future véranda soit plane (sans variation de niveau) et solide (elle doit être capable de supporter le revêtement à venir). Dans le cas contraire, vous devez y couler du béton et tirer une chape en mortier. Vous devez également vérifier que la véranda est bien compatible avec la hauteur et la largeur des murs. Enfin, prévoyez l’équipement nécessaire pour installer l’eau et l’électricité.

2. Réaliser un solin en béton : Vous devez assurer l’étanchéité de la construction. Pour ce faire, réalisez un solin en béton sur le mur d’appui de la future véranda en fonction des cotes fournies par le fabricant. Vous pouvez ensuite poser les câbles électriques et autres systèmes d’alimentation (en eau, notamment) sur le haut du solin. Une fois montée, cela va permettre d’éclairer la véranda, de la ventiler, de la chauffer, etc.

Publicité

3. Préparer le chéneau : Sur le sol, disposez les composantes horizontales de la véranda fournies par le fabricant et assemblez-les sur les tréteaux: vous avez votre chéneau. Vous pouvez maintenant monter les composantes verticales. Ces dernières vont être le support du chéneau mais aussi, l’encadrement des plaques de la base et des baies vitrées. Fixez les composantes verticales. Pour ce faire, vous devez impérativement vous faire assister par plusieurs personnes. Placez le chéneau.

4. Fixer les éléments du haut: Commencez par monter la demi-poutre centrale. Elle doit venir se reposer sur les quatre chevrons reliés aux composantes horizontales du chéneau. Ensuite, fixez la barre métallique de maintien et d’écartement: c’est l’élément de résistance au vent de la véranda. A l’avant de la véranda, vous pouvez maintenant installer les autres chevrons.

5. Vérifier l’aplomb: A l’aide d’un mètre et du niveau laser, assurez-vous de la qualité l’aplomb. Vérifiez également que l’ensemble de la structure déjà montée soit bien verticale.

6. Poser la toiture: Enlevez les protections anti-rayures des bords des panneaux de couverture de la toiture. Puis, positionnez-les: dès que le toit est entièrement recouvert, fixez les parcloses de maintien des panneaux précédemment posés. Attention:que votre véranda soit très haute ou pas, vous devez dans cette étape penser à votre sécurité… vérifiez la stabilité de l’échelle, mettez un harnais de sécurité et des gants de protection.

7. Poser les vitres: Il est recommandé de poser des doubles vitres renforcées. Avant la pose, vérifiez l’équerrage des montants. Puis, installez les panneaux de double vitrage en suivant précisément les instructions du fabricant mode d’emploi). Vous pouvez maintenant retirer entièrement les protections des panneaux de couverture du toit.

Monter une véranda : Coût

Le prix varie en fonction de la nature de la véranda. En fait, plus la véranda est grande, plus les dépenses élevées. Pour une véranda en aluminium, prévoyez un budget moyen de 20000 à 30000 euros. Bien sûr, selon la qualité et les marques, l’enveloppe (budget) peut encore monter.

Monter une véranda : A qui ça s'adresse

Pour réussir à monter une véranda, il y a de nombreux travaux semblables à ceux qu’on trouve en maçonnerie. Ce type de réalisation s’adresse aux bricoleurs les plus expérimentés. Niveau de difficulté: difficile.

Monter une véranda : Le piège à éviter

Ne négligez pas l’étanchéité et l’isolation de la véranda. Si cette dernière n’est pas parfaitement étanche, vous risquez de subir toutes les intempéries: la pluie et le froid vont s’inviter dans votre véranda, et même dans votre maison!

Monter une véranda : La bonne idée pour aller plus vite

Construire une véranda n’est pas une partie de plaisir! Le plus simple reste d’opter pour installation en kit et surtout… De se faire aider d’au moins une personne.

Toutes les fiches bricolage

Publicité
Publié par Rédaction le Lundi 20 Juin 2011 : 16h30