Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Dans la maison, la peinture des murs participe beaucoup à la décoration. Couleur ou pas, graphisme ou pas… peindre un mur c’est habiller votre intérieur! Pour réussir votre revêtement, voici ce qu’il faut faire.

Peindre un mur intérieur : Objectif de la réalisation

Travail au rouleau ou au pinceau, il s’agit de répartir de la peinture sur un mur de façon bien uniforme.

Peindre un mur intérieur : Matériel nécessaire

  • Peinture
  • Bac à peinture
  • Rouleau pour mur (à poils ras pour une finition brillante ou satinée; à poils semi-longs pour finition mate)
  • Pinceau rond
  • Pinceau plat
  • Escabeau
  • Scotch de protection
  • Ruban adhésif
  • Papier journal
  • Bâche
  • Eventuellement: enduit de rebouchage, papier de verre et spatule

Peindre un mur intérieur : Déroulé pas à pas

1. Préparation de la pièce: L’odeur de la peinture pouvant rapidement devenir insupportable, aérez la pièce dont le mur va être peint. Et parce que la chaleur peut accentuer l’« effluve» de la peinture, travaillez plutôt en fin d’après-midi en été et baissez le chauffage en hiver. Puis, pensez à protéger la pièce des taches de peinture: couvrez le sol d’une bâche et sortez Les meubles. Si cette dernière précaution est difficilement réalisable pour vous, protégez-les avec une bâche. Concernant les éventuelles poutres apparentes, habillez-les de papier journal scotché avec un ruban adhésif. Les angles du mur qui se confondent avec plafond, l’encadrement de la porte et des fenêtres doivent être protégés avec un scotch de protection (ou ruban de masquage).

Pour la préparation du mur, assurez-vous qu’il soit propre, sec et lisse. Dans le cas contraire, lessivez le mur et rebouchez les trous ou fissures avec de l’enduit de rebouchage. Appliquez l’enduit de rebouchage dans le trou ou le sens de la fissure avec une spatule. Une fois l’enduit sec, poncez le mur avec du papier de verre.

2. Peindre le mur: Démarrez l’application par les angles et les pourtours des encastrements. Plus précisément, peignez les angles avec le pinceau rond et les encastrements avec un pinceau plat. Attention: maniez toujours les pinceaux de haut en bas et tirez parfaitement sur la peinture. Cela va éviter de créer une surépaisseur.

Publicité

Le travail sur les angles et les pourtours achevé, vous pouvez peindre la surface entière du mur. Ainsi, versez la peinture dans le bac prévu pour, et posez-y la grille d’essorage. Plongez le rouleau au tiers dans le bac à peinture et essorez-le en le roulant légèrement sur la grille. Commencez le travail au rouleau en peignant d’abord le haut du mur pour finir par le bas. Montez sur l’escabeau, appliquez un passage croisé de peinture. C’est-à-dire qu’il faut passer une première couche verticale et une seconde couche horizontale, perpendiculaire à la première. Bien sur, n’oubliez de manier le rouleau avec souplesse et sans trop de pression, toujours dans le sens de la lumière (soit en direction l’entrée de la lumière dans la pièce). Aussi peignez par zone par zone (un mètre de large par un mètre de long). Et lorsque plusieurs zones sont terminées, lissez-les entre elles par de longs mouvements souples de bas en haut. Répétez l’opération jusqu’à compléter le mur.

Avant que la peinture ne sèche, retirez le scotch de protection des angles du mur et de l’encadrement de la porte et des fenêtres. Retirez également le papier journal des poutres. Maintenant, enlevez la bâche du sol et des meubles (ou remettez-les dans la pièce où le mur a été peint, si vous les aviez sortis). Enfin, nettoyez le matériel.

Peindre un mur intérieur : Coût

De 5,50 à 128 euros le pot de peinture.

Peindre un mur intérieur : A qui ça s'adresse

Peindre un mur intérieur réclame de la méthode. Dans le cas contraire, le travail peut être un véritable désastre. Pour peindre un mur, si vous n’avez pas besoin d’être un grand peintre en bâtiment, vous devez être soigneux et méthodique. Niveau de difficulté: moyen.

Peindre un mur intérieur : Le piège à éviter

Lorsque vous peignez, n’oubliez pas que deux couches de peinture fines valent mieux qu’une couche épaisse. Effectivement, une surabondance de peinture sur un même rouleau / pinceau n’offre pas une meilleure couverture (ou répartition). Au contraire, cela provoque une vilaine surépaisseur de peinture sur le mur.

Peindre un mur intérieur : La bonne idée pour aller plus vite

Si vous utilisez un gros pot (ou bidon) de peinture, ne transférez pas la peinture dans un bac. Mettez directement la grille d’essorage dessus et commencez à peindre.

Toutes les fiches bricolage

Publicité
Publié par Rédaction le Mercredi 22 Juin 2011 : 17h35