Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Que ce soit pour couvrir l’espace de dilatation entre un mur et un revêtement de sol ou pour protéger les murs des chocs, la pose des plinthes annonce souvent la fin d’un chantier. Techniques d’une pose réussie.

Poser des plinthes : Objectif de la réalisation

La pose des plinthes consiste à choisir le mode de fixation (clouage, vissage ou collage), à fixer une plinthe à un mur et à la jointer à une autre. Des manipulations à répéter jusqu’au remplissage complet de la surface d’accueil.

Poser des plinthes : Matériel nécessaire

  • Plinthes
  • Cales de bois de moins d’un centimètre
  • Mètre ruban
  • Crayon
  • Niveau à bulle
  • Clous de 25 à 40 mm
  • Chasse-clou
  • Marteau
  • Pâte à bois
  • Couteau de peintre
  • Papier à poncer
  • Scie sauteuse
  • Perceuse
  • Chevilles
  • Colle à bois
  • Papier abrasif
  • Tournevis

Poser des plinthes : Déroulé pas à pas

1. Choisir le mode de fixation : C’est la nature de vos murs qui va déterminer la méthode de pose. Ainsi, pour mettre des plinthes surun mur :

- de maçonnerie (bloc de béton), clouez-les ou vissez-les.

- avec des gaines électriques, collez-les: les clous ou les vis risquent de perforer des câbles.

- à cloison creuse, clouez-les. Mais, avec des pointes torsadées enfoncées dans des montants que vous devez localiser avec un détecteur.

Autrement, vous pouvez aussi poser des plinthes avec de la colle mastic. Elle s’adapte à n’importe quel mur.

2. Mesures et découpes: Avec un mètre ruban mesurez la longueur du mur d’accueil et sciez (à la scie sauteuse) les plinthes en conséquence. Puis, mesurez la hauteur des plinthes et reportez ces mesures sur le mur en marquant au crayon des points de repère. Ces derniers indiquent le haut et le bas.

En prévision de la jonction à venir, la plinthe peut être coupée différemment. La jonction consistant à assembler les plinthes les unes aux autres, si vous désirez dissimuler au maximum les traces de cet assemblage, découpez la plinthe en biais. Cela permet aux lames de bois de s’emboiter plutôt que de se suivre «grossièrement» bout à bout.

A l’aide d’une scie sauteuse (inclinée à 45°), découpez une extrémité de la plinthe en biseau rentrant et l’autre en biseau sortant: vous avez ainsi une partie recouvrante et une partie à recouvrir.

Publicité

3. La pose: Avant de commencer la pose, assurez-vous que le mur soit propre et bien sec. Dans le cas contraire, nettoyez-le avec une éponge humide. Placez la plinthe contre le mur et fixez-la.

Pour fixer les plinthes, il y a différentes techniques:

1/ Avec des clous: Il faut prendre en considération le fil conducteur du matériau. C’est-à-dire que la plinthe étant en bois, il n’est pas question de clouer selon votre bon vouloir. Cette attitude entraîne le risque de voir la plinthe se fendre. Alors, les clous doivent être enfoncés à minimum 5 cm et maximum 7 cm des bords latéraux et à 15 mm des bords supérieurs et inférieurs. Puis, placez les pointes à des intervalles réguliers (tous les 50 cm). Une fois la plinthe fixée, utilisez un chasse-clou (le marteau seul aurait trop marqué la plinthe) pour noyer les têtes de clou (qui dépassent) dans le bois: placez l’extrémité du chasse-clou au centre de la pointe du clou à enfoncer, enfoncez la pointe du clou de quelques millimètres à l’aide d’un marteau, dissimulez le trou avec de la pâte à bois à lisser avec un couteau de peintre.

2/ Avec des vis: Bords latéraux, supérieurs, inférieurs… Là aussi, respectez des mesures et des intervalles réguliers (les mêmes énoncés dans la technique de clouage). Ces mesures prises, percez le mur, placez les chevilles adaptées dans les trous et enfoncez-les, installez la plinthe, maintenez-la bien et vissez-la dans les chevilles. Pour masquer la vis enfoncée dans le bois, mettez de la pâte à bois sur sa tête (c’est-à-dire dans le trou) et lissez avec un couteau de peintre.

3/ Avec de la colle: Déposez (en zigzag) de la colle à bois sur toute la longueur de la plinthe, placez-la sur la surface d’accueil et pressez dessus. Pour une bonne prise de la colle, maintenez fermement la pression sur la plinthe jusqu’à ce qu’elle vous semble parfaitement fixée. Evidemment, vous pouvez remplacez la pression de votre par un objet lourd (un meuble, par exemple). Il faut savoir qu’une plinthe est bien collée qu’après un délai 48 heures.

Vous pouvez poser les toutes autres lames de bois – selon la méthode choisie – jusqu’au remplissage complet de la surface d’accueil. Pour masquer au maximum les marques de jointage, passez du papier abrasif sur la jointure.

4. Finition: Lorsque que vous êtes arrivé aux angles, optez pour la facilité en laissant l’extrémité de la plinthe droite (donc pas découpée en biais, si vous aviez procédé ainsi). Une fois les faces des plinthes encollées, décorez selon vos goûts(peinture, vernis…). Vous pouvez aussi protéger les angles avec des protections en aluminium ou en pvc.

Poser des plinthes : Coût

De 2 euros à 15 euros la plinthe.

Poser des plinthes : A qui ça s'adresse

Poser une plinthe requiert de la patience et de la précision. Nul besoin d’être un «grand bricoleur»… si vous êtes patient et «ordonné», aucune plinthe ne vous résistera. Niveau de difficulté: moyen.

Poser des plinthes : Le piège à éviter

Lors d’une pose avec de la colle, le repositionnement d’une plinthe reste possible pendant cinq minutes. En cas de fausse manipulation, n’hésitez pas à replacer convenablement la lame en bois. Pour éviter les espaces, ces dernières doivent être parfaitement encollées.

Poser des plinthes : La bonne idée pour aller plus vite

Certaines plinthes ont un bois difficile à percer. Pour gagner en facilité (et du temps), percez-le au préalable (selon les mesures adaptées) avec une perceuse.

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Mercredi 22 Juin 2011 : 14h37