Publicité

Note: 

Moyenne: 1.7(3 votes)

La pose du carrelage, c’est une histoire qui dure. Et pour cause: malgré leurs 4000 ans, les petits (ou grands) carreaux ne cessent d’évoluer. D’abord à usage fonctionnel dans la cuisine et la salle de bain, le carrelage habille désormais toutes les pièces de la maison. A vos outils: voilà tout ce qu’il faut savoir pour réussir la pose au sol.

Poser du carrelage : Objectif de la réalisation

La pose du carrelage de sol consiste à placer, découper et coller plusieurs dalles de carrelage sur une surface saine (sans moisissure, mousse, salpêtre ou des efflorescences minérales).

Poser du carrelage : Matériel nécessaire

  • Carrelage
  • Plinthes
  • Aspirateur
  • Serpillière
  • Eponge
  • Seau d’eau
  • Truelle
  • Primaire d’accrochage
  • Rouleau à poils courts
  • Mortier de jointage
  • Cales à joint en plastique
  • Mortier-colle pour carrelage de sol
  • Mètre ruban
  • Crayon
  • Cordeau à tracer
  • Niveau à bulle
  • Batte en bois
  • Auge
  • Spatule crantée
  • Bâton
  • Maillet en caoutchouc ou en plastique
  • Raclette en caoutchouc ou en plastique
  • Pointe à tracer au carbure de tungstène
  • Coupe-carreaux électrique
  • Gants de protection

Poser du carrelage : Déroulé pas à pas

1. La préparation du sol : Il est essentiel que la surface à revêtir soit solide, plane (c’est-à-dire sans variation de niveau), saine, propre et sèche. Pour bien préparer le sol, vous devezdonc :

- Corriger les défauts (fissures, différences de niveaux…) avec du mortier-colle. Il suffit d’en passer une couche, de l’aplanir à l’aide d’une truelle et de le laisser sécher, vingt-quatre heures.

- Nettoyer par terre: pour s’assurer qu’aucune poussière n’altère l’adhérence de la colle, passez une serpillière humide. Une fois la surface sèche, aspirez.

- Appliquer un primaire d’accrochage. Cette résine de synthèse optimise l’adhérence du mortier-colle. Simple d’utilisation, le primaire d’accroche s’étend sur le sol avec un rouleau à poils courts.

2. Le plan de pose: Il s’agit de définir comment et dans quel sens vont être disposés les carreaux. Avec un mètre ruban, trouvez le milieu de la pièce et des quatre murs qui l’entourent: vous avez le point de départ. Autre plan de pose: partez de l’axe de la porte principale ou d’un coin de la salle.

Puis, avec un cordeau à tracer, assurez l’alignement des carreaux: placez le cordeau à chaque extrémité de la pièce, positionnez-le vers le milieu (précédemment déterminé) et tirez sur la corde. Recommencez afin d’obtenir deux axes perpendiculaires; l’intersection est la trace provisoire du milieu de la pièce: l’opération consiste à créer des lignes de poudre sur le sol.

3. La pose à blanc : C’est l’étape qui précède la pose en elle-même. Comme dans une «pose test», vous pouvez avoir l’aspect du travail fini. Placez les carreaux sur environ 1 m² selon le plan établi. Une fois assemblé, appréciez le résultat à venir. Dans le cas contraire, redéfinissez l’agencement du carrelage.

Publicité

Attention: avant utilisation, il est aussi recommandé de mélanger les carreaux de chaque paquet. Cela offre une meilleure harmonie des teintes.

4. La pose: Avant de commencer, mettez des gants, la colle pouvant irriter la peau.

A partir du point de départ, étalez le mortier-colle sur 1 m². Avec une truelle, posez la colle et répartissez-la avec une spatule crantée: inclinez-la vers la verticale et faites des arcs de cercles pour uniformiser l’épaisseur (au minimum 5cm) de la colle. Maintenant, posez le premier carreau. Attention, assurez-vous qu’il est bien horizontal avec un niveau à bulle et bien plan en le tapotant avec un maillet (plastique ou caoutchouc). En plus, cette dernière action finit d’ancrer le carreau dans le mortier-colle. Avant de poser le deuxième carreau, il faut créer un espacement régulier: mettez des cales à joint à chaque coin du premier. Posez le deuxième suivant la même méthode que pour le premier et placez à nouveau des cales à joint à chaque extrémité. Après quelques carreaux installés, tassez-les au mailletet revérifiez l’alignement à l’aide d’une batte en bois. Il suffit de la superposer sur plusieurs carreaux et de tapoter légèrement avec un maillet. Répétez ces opérations jusqu’à compléter la pièce.

5. La coupe: Que ce soit au niveau des portes, des tuyaux apparents ou du bas des murs, ajustez les derniers carreaux en les coupant. La découpe s’opère ainsi: 1/ posez le carreau sur le plateau du coupe-carreaux électrique (attention, il doit être adapté au format et à la composition du carrelage); 2/ poussez la molette (un levier) pour rayer la surface avecune pointe à tracer au carbure de tungstène; 3/ positionnez la molette et appuyez sur l’enclume pour casser le carreau.

6. Le jointage: Vingt-quatre heures après la pose, remplissez les joints: 1/ versez le mortier à joint en poudre dans une auge remplie d’eau (la quantité d’eau varie selon le mode d’emploi du produit); 2/ à l’aide d’un bâton, mélangez énergiquement jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse; 3/ coulez le mortier à joint entre les carreauxet étalez-le avec une raclette en caoutchouc ; 4/ au bout de quelques minutes, si les joints se sont creusés, renouvelez l’opération; 5/ une plus heure plus tard, enlevez l’excédent de mortier à joint avec une éponge humide; 6/ encore une heure plus tard, pour effacer les dernières traces de mortier sur le sol, frottez-le avec un chiffon sec. Et, seulement après le séchage complet de la surface (soit deux jours plus tard), lavez le carrelage.

Poser du carrelage : Coût

De 20 à 180 euros le m².

Poser du carrelage : A qui ça s'adresse

La pose du carrelage avec du mortier-colle n’est pas compliquée en soi. Pour bien réussir le travail, il suffit de ne pas brûler les étapes: il faut avancer carreau par carreau! Ici, le «bricoleur» doit être patient et consciencieux. Niveau de difficulté: moyen.

Poser du carrelage : Le piège à éviter

A la fin du chantier, un film blanc peut apparaître sur le sol. C’est ce qu’on appelle le «voile de ciment». Pour éliminer cet aspect de saleté, utilisez un produit acide spécialement conçu contre le «voile de ciment».

Poser du carrelage : La bonne idée pour aller plus vite

Tracez une perpendiculaire au sol avec une corde et crayon. Le point de départ de la pose défini, tracez une ligne parallèle au mur de la porte. A partir de là, prenez une corde pour mesurer la longueur. Puis, faites un nœud à chaque extrémité. A l’axe de la porte, maintenez la première boucle avec une tige. Ensuite, introduisez un crayon dans la deuxième boucle et tracez un trait sur la ligne de base (soit de chaque côté de la porte). Partant de ces repères et avec la corde tendue, dessinez deux arcs de cercles. Cette fois, le point de départ est le trait du mur. Depuis ces marquages, tracez deux nouveaux repères qui se croisent. Entre la croix obtenue et la porte, créez une ultime ligneavec le cordeau : vous avez une perpendiculaire.

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Vendredi 24 Juin 2011 : 13h19