Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

La pose d’une gouttière préserve votre maison des intempéries. Si cette réalisation est longtemps restée du domaine des professionnels, elle s’est démocratisée. Aujourd’hui, il n’est pas compliqué d’installer une gouttière en PVC… À condition d’avoir le matériel et de prendre les précautions nécessaires. Explication.

Poser une gouttière : Objectif de la réalisation

Pour poser une gouttière, il faut déterminer son emplacement, effectuer son tracé, installer ses supports de fixation, la pré-assembler puis, la fixer au mur.

Poser une gouttière : Matériel nécessaire

  • Composantes de gouttière en PVC
  • Supports de fixation
  • Scie à métaux
  • Vis galvanisées
  • Clous
  • Marteau
  • Mètre ruban
  • Equerre
  • Tournevis
  • Cordeau à tracer
  • Niveau
  • Echelle aux pieds anti-dérapants (de préférence)
  • Feuille de papier
  • Crayon à papier

Poser une gouttière : Déroulé pas à pas

1. Déterminer l’emplacement de la gouttière: Commencez par bien visualiser la pose de votre gouttière. C’est-à-dire qu’il faut prédéfinir son emplacement et le tracé qu’elle va emprunter pour lui offrir l’inclinaison idéale pour l’évacuation efficace de l’eau. Pour avoir plus de recul, vous pouvez dessiner votre maison sur papier et y ajouter le trajet de la gouttière. Une fois l’emplacement déterminé, prenez les repères des descentes de la gouttière qui vont guider les eaux de pluie dans le système d’évacuation ou de récupération. C’est la longueur du toit qui va définir vos besoins en descentes de gouttière. Il faut plusieurs tuyaux de descente de gouttière pour un toit de plus de douze mètres de long, par exemple. En fait, ce sont les regards d’évacuation / récupération des eaux qui servent de points de repères au sol.

A noter: généralement, les regards sont situés vers les angles de mur.

2. Effectuer le tracé de la gouttière: Avant de marquer le tracé de la gouttière, vérifiez le sens de la pente du toit: pour une bonne évacuation de l’eau, l’inclinaison recommandée est de 2 cm sur 6 m. Puis, mesurez et notez la distance entre le coin du mur et le centre du regard. Cette mesure va vous être utile dès que vous aurez à déterminer l’emplacement de la naissance de gouttière. En effet, celle-ci est à placer au-dessus du regard auquel elle va être reliée par la descente. A l’aide d’un crayon, marquez le point le plus élevé de la gouttière ainsi que le moins élevé. Vous pouvez planter un clou sur le repère qui correspond à l’extrémité de la gouttière et tracer la pente de la gouttière avec un cordeau à tracer.

3. Installer les supports de fixation: Afin que la partie horizontale de la gouttière puisse longer la bordure du toit et recueillir les eaux de pluie, elle doit être soutenue par des supports de fixation. Ainsi, c’est le bon positionnement de ces derniers qui garantit le bon fonctionnement de la gouttière. Installez les supports de fixation en suivant minutieusement le tracé de la gouttière précédemment repéré. Commencez par visser fermement un premier crochet au plus près de la descente avec le tournevis et les vis. Pour ce faire, servez-vous de la mesure de la descente préalablement marquée et reportez-la sur la façade au crayon de bois (faites des tracés verticaux). À environ 20 cm (utilisez le mètre), tracez le repère de l’attache du premier crochet et fixez-le. A partir de ce premier crochet, vissez tous les autres de façon régulière. C’est-à-dire tous les 40 à 50 cm au maximum. Attention: formez la pente de la gouttière en ajoutant à chaque point de repère des supports de fixation un tracé horizontal (c’est que là que vous allez visser le crochet). Le point le plus bas de cette hauteur est à la naissance de la gouttière puis, s’élève progressivement entre 3 à 5 mm par mètre.

Publicité

Arrivé dans les angles et les naissances, pensez à placer des crochets supplémentaires. Il suffit de les mesurer et de reportez directement cette mesure à l’endroit concerné: vous avez le point de repère pour accrocher ces crochets supplémentaires. Dès que vous avez vissé tous les supports de fixation, enlevez le cordeau à tracer. A noter: en fonction de la constitution des supports de fixation, ceux-là sont à fixer soit sur le bandeau de bois qui entoure le haut du mur, soit directement sur les solives qui débordent sous le toit.

4. Assembler et poser la gouttière: Emplacement des connecteurs de descente, des embouts ou des coudes… En suivant les instructions du fabricant (mode d’emploi), disposez sur le sol toutes les sections horizontales de la gouttière mais, ne les emboîtez pas: vous avez un pré-assemblage de la gouttière. Puis, introduisez chaque section sur les supports de fixation précédemment vissés. Pour ce faire, il suffit d’emboîter les sections dans les supports par une simple pression de votre part. Attention: pour la pose des sections dans les supports de fixation, veillez à soigneusement respecter l’ordre établi pendant le pré-assemblage. En principe, vous devriez poser les angles, les fonds éventuels (ils permettent de fermer l’extrémité de la gouttière) et la naissance de la gouttière. Assemblez ensuite les descentes de la gouttière: elles doivent former un angle droit avec la naissance. Pour assurer leur liaison, servez-vous des coudes de la gouttière. Déterminez l’emplacement des descentes sur le mur en y posant un coude de la gouttière et en mesurant la distance entre la partie coudée de la naissance et le coude posé sur le mur. Déduisez 3 mm à cette mesure et découpez la descente à la bonne longueur et vissez les coudes à la descente. Si vous avez besoin des plusieurs sections de descente, joignez-les avec un raccord. Utilisez maintenant les colliers de gouttière pour encercler la descente et la relier au mur. Pour ce faire, vissez-en deux au mur (des deux côté de la descente) avec la perceuse et des vis galvanisées. Alignez la totalité de la descente dans au connecteur de la naissance. Fixez définitivement la gouttière avec les autres colliers à visser. Notez que l’écart entre chaque collier est entre 50 cm et 1 m maximum. Durant cette opération, pensez à laisser un peu de jeu (espace) d’environ 10 mm à la descente. Cette précaution va permettre sa dilatation, car dans le cas contraire, elle risque de se rompre ou de desceller ses colliers.

Poser une gouttière : Coût

De 5,60 à 41 par composantes de la gouttière.

Poser une gouttière : A qui ça s'adresse

La pose d’une gouttière suppose de la précision. Ce type de réalisation s’adresse à un public averti. Niveau de difficulté: moyen.

Poser une gouttière : Le piège à éviter

Assurez-vous régulièrement que la bonne continuité de la pente. Dans le cas contraire, il se peut qu’elle ne soit pas suffisamment marquée pour garantir l’évacuation et la récupération des eaux de pluie.

Poser une gouttière : La bonne idée pour aller plus vite

Travaillez en binôme!

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Mardi 21 Juin 2011 : 13h34