Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Lames abîmées, vernis à peine visible, salissures et chocs… votre parquet est marqué par l’usure du temps. Que diriez-vous de lui offrir une seconde jeunesse? Voici ce qu’il faut faire.

Rénover un vieux parquet : Objectif de la réalisation

Pour rénover correctement un vieux parquet, il faut changer les lames endommagées et lui offrir une nouvelle finition.

Rénover un vieux parquet : Matériel nécessaire

  • Lames de parquet adaptées
  • Scie sauteuse
  • Marteau
  • Mètre ruban
  • Niveau à bulle
  • Vitrificateur adapté à l’aspect (mat, satiné, brillant) que vous souhaitez donner à la finition
  • Ponceuse à parquet (elle peut se louer)
  • Ponceuse à bande pour parquet
  • Papier de verre avec différents grammages
  • Cale à poncer
  • Pinceau spalter
  • Pâte à bois adaptée à la teinte du parquet
  • Couteau à enduire à la lame étroite
  • Cire à reboucher
  • Laine d’acier
  • Aspirateur
  • Chiffon
  • Lunettes de protection
  • Masque de protection
  • Gants de protection

Rénover un vieux parquet : Déroulé pas à pas

1. Se protéger: Poussière du ponçage, forte odeur et manipulation de produits chimiques, portez un équipement de protection (gants, masques, lunettes). Il est entendu qu’il vous faudra parfois retirer vos gants pour effectuer certains gestes à main nue.

2. Changer les lames abîmées: Pour ce faire, sciez les extrémités de la première lame à extraire. Puis, percez un trou suffisamment large pour y glisser une lame de scie sauteuse. Vous pouvez découpez la lame sur toute sa longueur, en partant du milieu. Maintenant, achevez le travail au marteau. C’est-à-dire que vous tapez sur la lame afin de la casser. Récupérez les morceaux de bois et vérifiez l’état de la solive (pièce de charpente qui soutient le parquet): si vous constatez une variation de niveau, rectifiez-le avec des cales. Il ne vous reste plus qu’à prendre les mesures de l’espace à combler pour y placer une lame de remplacement adaptée. Parquet collé ou cloué… fixez la lame en obéissant à la même technique de pose que les celles qui sont déjà en place. Assurez-vous que la lame est bien calée sur le niveau général du sol à l’aide d’un niveau à bulle. Répétez l’opération pour remplacer les autres lames abîmées.

3. Poncer : Avant de commencer le ponçage, videz la pièce de tous ses meubles. Puis dépoussiérez le sol en passant l’aspirateur. Vous pouvez maintenant poncer l’ensemble de la surface à l’aide de la ponceuse à parquet. Le ponçage s’effectue en trois passages (cf. Fiche Vitrifier un parquet, Poncer le parquet). Attention: poncez toujours dans le sens du fil du bois. Pour les angles et le long des murs, servez-vous de la cale à poncer. Il suffit de la recouvrir de papier de verre et de poncer également en trois passages. Nettoyez à nouveau le sol avec l’aspirateur.

4. Réparer les imperfections: Si le parquet comporte des fissures, comblez-les en appliquant de la pâte à bois à l’aide du couteau à enduire. Laissez reposer quelques heures. La pâte sèche, enlevez l’excédent en ponçant avec la cale recouverte de papier de verre. Aspirez la poussière.

Publicité

Si le parquet présente quelques trous, rebouchez-les à l’aide de cire à boucher: tenez le bâton de cire perpendiculaire au parquet et frottez fortement la lame. Nettoyez le surplus de cire en y tamponnant de la laine d’acier.

5. Vitrifier : Avant de commencer la vitrification, assurez-vous que les portes et les fenêtres soient bien fermées. Vous préservez ainsi le sol des poussières extérieures. Appliquez la première couche du vitrificateur à l’aide du spalter, en partant d’un mur de la pièce. Attention: le vernis doit toujours être appliqué dans le sens du fil du bois. Laissez sécher 24 heures. Puis égrenez le parquet en le ponçant légèrement avec la cale à poncer recouverte de papier de verre à grain très fin. Aspirez et passez un chiffon humide sur l’ensemble du parquet. Dès que le sol sèche, appliquez une seconde couche de vernis. Egrenez à nouveau. Après 24 heures, appliquez une troisième couche de vernis. Attendez 48 heures avant de replacer les meubles dans la pièce et une semaine pour les tapis. Enfin, ne mouillez pas le parquet pendant deux semaines (cf. Fiche Vitrifier un parquet). Même avec une serpillère!

Rénover un vieux parquet : Coût

De 4, 05 à 168 euros le m² de parquet; de 30 à 350 euros la ponceuse; de 12 à 139 euros le vitrificateur.

Rénover un vieux parquet : A qui ça s'adresse

On suppose à tort qu’il est facile de rénover un vieux parquet. Ce type de travail réclame une grande attention. De plus, il est très important de respecter les méthodes d’application de chaque étape. Changement de lame, ponçage, vitrification… Il vaut mieux être un peu bricoleur pour raviver un parquet. Dans le cas contraire, pas de panique! L’opération reste réalisable… À condition d’être méticuleux et patient. Niveau de difficulté: moyen.

Rénover un vieux parquet : Le piège à éviter

Lorsque vous commencez à poncer le parquet, déplacez immédiatement la ponceuse. Sinon, vous risquez de creuser le sol.

Rénover un vieux parquet : La bonne idée pour aller plus vite

Il s’agit du même conseil que pour la fiche Vitrifier un parquet: si la surface à rénover n’est pas grande, vous pouvez utiliser un vitrificateur en phase aqueuse: il sèche plus vite que les autres vernis.

Toutes les fiches bricolage

Publicité
Publié par Rédaction le Jeudi 23 Juin 2011 : 17h54