Publicité

Note: 

Moyenne: 2 (1 vote)

Fenêtres, meubles, portes… Il y a des charnières, partout dans la maison. En fait, cet assemblage mobile de pièces métalliques (ou pas) sur un même axe permet d’ouvrir et de fermer le support sur lequel il repose. Voici ce qu’il faut faire pour réparer ou changer une charnière de porte.

Réparer / changer une charnière : Objectif de la réalisation

Tenter d’abord de réparer la charnière en la graissant ou la revissant correctement. A la suite de ces opérations, si la charnière présente toujours un ou plusieurs défauts, il faut la remplacer.

Réparer / changer une charnière : Matériel nécessaire

Pour réparer une charnière

Graisse épaisse en pot / graisse en spray

Tournevis

Vis adaptées

Lève-porte

Chiffon

White spirit

Cale de bois

Râpe ou lime de bois

Perceuse

Poinçon

Ciseau à bois

Pour changer les charnières

Charnières neuves

Marteau

Poinçon

Tournevis

Publicité

Vis à tête fraisée

Lève-porte

Grattoir

Chiffon

Pâte à bois

Couteau à enduire

Crayon

Equerre

Ciseau à bois

Cutter

Trusquin

Poinçon

Réparer / changer une charnière : Déroulé pas à pas

1. Réparer la charnière: Pour lutter contre les grincements, graissez la charnière. Pour ce faire, commencez par ouvrir la porte à angle droit. Puis, soulevez-la sur ses gonds en vous aidant d’un lève-porte. Il suffit de l’installer ce dernier sous la porte et de faire pression avec le pied. Attention: il est inutile de dégonder entièrement la porte. Dans notre cas, la relever d’un centimètre convient parfaitement. Avec chiffon imbibé de white spirit, nettoyez les broches des paumelles. Ensuite, graissez avec de la graisse en pot ou en spray. Vous pouvez retirer les chevilles et manipuler la porte à plusieurs reprises. Cela va permettre de bien répartir la graisse. Enfin, nettoyez les tâches éventuelles avec un chiffon sec et remettez la porte en place.

- Si la charnière fonctionne mal, il est également possible qu’elle se soit dévissée avec le temps. Vérifiez cette hypothèse en ouvrant (en grand) et refermant plusieurs fois la porte. Si le défaut provient des vis, vous devriez vite le sentir. Dans ce cas, il y a deux solutions qui s’offrent à vous: 1/ resserrez les vis; 2/ changez-les pour des plus longues. Que ce soit l’une ou l’autre manœuvre, commencez par ouvrir la porte et maintenez-la avec la cale. Vous pouvez maintenant revisser les vis ou les dévisser pour les remplacer.

- Si le resserrage des vis ou la nouvelle pose de celles-ci ne donne pas de résultat, démontez la charnière. Puis agrandissez les trous des vis avec la râpe ou lime à bois. Taillez des tourillons de bois adaptés au diamètre des trous des vis, mais légèrement plus longs que leur profondeur. Ensuite, introduisez-les dans ces trous et coupez le surplus de bois avec le ciseau à bois. Pré-percez les tourbillons et repositionnez la charnière. Vous pouvez maintenant la revisser.

2. Changer les charnières: Si vos tentatives de réparation ont échoué, il ne vous reste plus qu’à changer les charnières. Pour ce faire, commencez par enlever les broches à l’aide d’un marteau et d’un poinçon. Puis, dégondez prudemment la porte et dévissez les charnières. Nettoyez les empreintes des charnières en grattant avec le grattoir. Dépoussiérez en passant le chiffon. Si les nouvelles charnières sont de la même dimension que les précédentes, il suffit de les placer et de les visser. Dans le cas contraire, rebouchez les trous avec des tourillons de bois. Ensuite, appliquez de la pâte à bois par-dessus avec le couteau à enduire. Tracez l’emplacement des nouvelles charnières sur l’encadrement en reportant les mesures exactes de la largeur du chant de la porte. Positionnez la paumelle (le centre des trous est superposé au tracé préalablement effectué) et dessinez son contour. Faites le traçage sur la porte: mesurez d’abord la distance entre le rebord de la paumelle et le battement de la porte avec le trusquin. Reportez cette mesure sur la porte, posez la paumelle et marquez son contour. Vous pouvez mesurer l’épaisseur de la paumelle et entailler le tracé de la porte jusqu’obtenir le volume correspondant à cette dernière mesure. Pour cette opération, servez-vous du cutter et du ciseau à bois. C’est-à-dire qu’il faut d’abord entailler avec le cutter puis, affûter avec le ciseau à bois jusqu’à ce que la platine s’y loge parfaitement. A noter: pour utiliser correctement le ciseau à bois, il faut le tenir tout droit, bord plat contre le bois. Ensuite, faites les incisions en l’inclinant de 45°. Pour lisser, remettez-le à plat. Placez les charnières et vissez-les avec une seule vis pour l’instant. Cette précaution permet de vérifier le bon fonctionnement de la porte (ouvrez-la; fermez-la). Si elle n’est pas droite ou actionne mal, dévissez la charnière et agrandissez les encoches. Remontez le tout. Dès que la porte se ferme sans encombre, vissez définitivement les charnières avec toutes leurs vis.

Réparer / changer une charnière : Coût

De 1,60 à 21,40 euros la charnière.

À qui ça s’adresse

Comme le suppose la logique, il est plus facile de réparer une charnière que de la changer. Cela dit, la réalisation de ces exercices reste à accessible à tous les publics… À condition que les bricoleurs débutants respectent bien les instructions. Niveau de difficulté: facile à moyen selon l’aisance à manipuler les outils.

Réparer / changer une charnière : Le piège à éviter

Il ne faut pas monter définitivement les charnières tant que vous n’avez pas vérifié le bon fonctionnement de la porte. Dans le cas contraire, vous risque d’avoir à tout démonter, s’il y a un ou plusieurs défauts de montage.

Réparer / changer une charnière : La bonne idée pour aller plus vite

Pour une meilleure prise des vis, n’hésitez pas à percer des pré-trous au poinçon. Vous pouvez également frotter les vis sur du savon ou une bougie. L’ensemble de ces opérations va faciliter le vissage!

Toutes les fiches bricolage

Publicité
Publié par Rédaction le Mardi 21 Juin 2011 : 13h59