Publicité

Note: 

Aucun vote pour le moment

Si vous avez décidé de chouchouter votre parquet, il est bon de le vitrifier. Cette application, qui consiste à vernir le parquet, permet de renforcer sa résistance aux différentes agressions du quotidien (salissures, chocs…), de faciliter son entretien et de redonner un coup d’éclat à son brillant. Voici tout ce qui faut savoir pour bien appliquer votre vitrificateur.

Vitrifier un parquet : Objectif de la réalisation

Pour vitrifier un parquet, il faut d’abord le poncer. Ensuite, la réalisation se poursuit par le vernissage et l’égrenage des lamelles de bois.

Vitrifier un parquet : Matériel nécessaire

  • Vitrificateur adapté à l’aspect (mat, satiné, brillant) que vous souhaitez donner à la finition
  • Ponceuse à parquet (elle peut se louer)
  • Ponceuse à bande pour parquet
  • Papier de verre avec différents grammages
  • Cale à poncer
  • Pinceau spalter
  • Aspirateur
  • Chiffon
  • Lunettes de protection
  • Masque de protection

Vitrifier un parquet : Déroulé pas à pas

1. Préparer la pièce: Afin de travailler dans de bonnes conditions, videz la pièce de tous ses meubles. Aussi, le parquet à vitrifier doit être propre et ne comporter aucune tache. N’hésitez pas à passer l’aspirateur avant de commencer la vitrification.

2. Se protéger: Lors du ponçage, pour éviter d’avaler de la poussière ou d’en recevoir dans les yeux, portez un masque et des gants de protection.

3. Poncer le parquet : Avant la vitrification en elle-même, préparez le parquet. Ainsi, poncez-le pour mettre le bois à nu. Pour ce faire, utilisez la ponceuse à parquet. Le ponçage s’effectue en trois passages:

- 1er passage: décapez le bois avec du papier de verre au gros grain (de 60 à 80).

- 2ème passage: supprimez les marques du passage précédent avec du papier de verre au grain moyen (de 100 à 120).

- 3ème passage: donnez un aspect naturel et sans trace en ponçant avec du papier de verre au grain très fin (de 180 à 200).

Attention: lorsque vous poncez, il est indispensable de bien respecter le sens du fil du bois.

Publicité

Si vous rencontrez des difficultés à poncer certains endroits de la pièce (comme le long des murs difficiles d’accès), utilisez la cale à poncer. C’est-à-dire qu’il faut la recouvrir de papier de verre et ponceravec (à effectuer également en trois passages).

4. Nettoyer le parquet : Pour assurer la réussite de la vitrification, il est indispensable de nettoyer à nouveau le parquet. Pour le débarrasser de la poussière accumulée durant le ponçage, aspirez-le sol. Puis, passez consciencieusement un chiffon humide sur l’ensemble du parquet.

5. Vitrifier le parquet: Avant de commencer, vérifiez que les portes et les fenêtres soient bien fermées. Cette précaution préserve le sol des poussières extérieures. Une fois que le sol est sec, appliquez la première couche du vitrificateur à l’aide du spalter. Attention: le point de départ de la vitrification est l’un des murs de la pièce et l’application du vernis s’effectue toujours dans le sens du fil du bois. Afin que la couche de vernis soit homogène et sans surépaisseur, tirez bien sur le spalter (la couche doit être fine). Laissez sécher 24 heures.

6. Egrener le parquet: Pour augmenter l’adhérence de la surface vernie, poncez-la légèrement avec une cale à poncer. Pour ce faire, recouvrez la cale d’un papier de verre avec un grain très fin et égrenez doucement mais, uniformément. Passez de nouveau l’aspirateur et un chiffon humide sur le parquet.

7. Vitrifier le parquet (encore) : Une fois que le sol est sec, appliquez une seconde couche de vernis. En fait, vous devez répéter les mêmes opérations que dans les étapes 4 et 5 (pour l’égrenage). Puis, passez une troisième couche de vitrificateur en suivant toujours le même schéma que pour les couches précédentes. Attention: n’oubliez pas de respecter le même temps de séchage entre chaque couche de vernis. Soit 24 heures.

8. Les précautions de l’après la vitrification : Le temps de séchage d’un parquet vitrifié est d’environ une semaine. Il est donc important de ne pas détériorer le vernis pendant ces sept jours: attendez au moins 48 heures pour remettre les meubles dans la pièce. Lorsque vous le ferez, ne les trainez pas sur le parquet. Puis, patientez une semaine pour replacez les éventuels tapis ou autres nattes qui peuvent empêcher le sol de sécher correctement. Enfin, n’humidifiez pas le parquet avant deux semaines. Autrement dit, pour nettoyez, n’utilisez pas de serpillière. Préférez plutôt un balai.

Vitrifier un parquet : Coût

De 30 à 350 euros la ponceuse; de 12 à 139 euros le vitrificateur.

Vitrifier un parquet : A qui ça s'adresse

La vitrification du parquet réclame une grande attention. Entre le ponçage et l’application du vernis, il vaut mieux être un peu bricoleur. Si ce n’est pas le cas, le travail reste réalisable… à condition d’être méticuleux, patient et de bien suivre les règles de la vitrification. Niveau de difficulté: moyen.

Vitrifier un parquet : Le piège à éviter

Lorsque vous appliquez le vernis, pensez à progresser de vers la porte. C’est-à-dire qu’il faut terminer la vitrification sur le pas de la porte. Effectivement, il est important de sortir de la pièce sans abimer le travail effectué!

Vitrifier un parquet : La bonne idée pour aller plus vite

Pour les petites surfaces, vous pouvez utiliser un vitrificateur en phase aqueuse. Si ces derniers sont moins nocifs, ils sèchent également plus rapidement.

Toutes les fiches bricolage

Publié par Rédaction le Lundi 20 Juin 2011 : 13h20