Publicité

Bien arroser son jardin : Arroser son jardin : quelles quantités ?

La quantité d’eau nécessaire varie en fonction de vos plantations et du climat. Certains végétaux demandent moins d’eau, mais un arrosage régulier, d’autres sont plus gourmands mais demandent un arrosage moins fréquent. Le climat détermine pour beaucoup les besoins en arrosage de vos plantations. En cas de doutes, demandez conseil à votre pépiniériste comment arroser en fonction des types de végétaux que vous avez dans votre jardin.Sachez qu’un potager vous demandera de façon générale toujours plus d’eau que le reste du jardin. Tomates, salades, courgettes… Ces cultures ont besoin de se gorger d’eau ! A l’inverse, la plupart des arbres en réclament moins : ils sont souvent enracinés profondément et réussissent à puiser l’eau qui leur est nécessaire, exception faite des jeunes arbres qui nécessitent un arrosage plus abondant.

Bien arroser son jardin : Quand faut-il-arroser son jardin ?

Tard le soir et/ou tôt le matin : ce sont les meilleurs créneaux d’arrosage. Si vous arrosez en pleine journée alors que le soleil tape, plus de 50% de l’eau s’évapore avant que la plante n’ait eu le temps de l’absorber ! De plus, si vous arrosez en plein soleil, l’effet loupe des gouttes d’eau risque de les bruler.

Bien arroser son jardin : Arroser : les bons gestes

Publicité

La règle d’or de tout arrosage est d’éviter les feuilles. Arrosez toujours au pied de la plante : cela évitera aux feuilles de bruler au soleil et empêchera le développement de champignons et autres maladies. Tuyaux ? Vaporisateur ? Goutte à goutte ? Le vaporisateur permet d’arroser en pluie fine mais risque de mouiller les feuilles de vos cultures. Le goutte à goutte est une bonne option car il permet de contrôler le débit, de programmer l’arrosage si vous le souhaitez, et d’arroser directement au pied de la plante. Son principal inconvénient reste le coût : il faut le financer et l’installer. Vous pouvez aussi opter pour un tuyau poreux que vous ferez courir entre les rangs de vos cultures. Il permet d’arroser directement au pied des plants sans déperdition d’eau. Toutefois, si vous disposez d’une surface réduite, un bon vieil arrosoir fera le même travail.

Bien arroser son jardin : Récupérer l’eau de pluie

Un bon moyen de faire des économies est bien sûr de récupérer l’eau d’une manière générale (vous pouvez par exemple utiliser pour l’arrosage l’eau de votre aquarium lorsque vous la changez), et l’eau de pluie en particulier. Il existe différents systèmes, des plus rudimentaires (un simple baril placé sous la gouttière) aux plus perfectionnés : vous pouvez faire installer tout un circuit menant à une citerne enterrée. Tout dépend de vos moyens. Notez que l’eau de pluie, c’est gratuit, mais aussi qu’en période de sécheresse, les restrictions d’eau concernent l’eau du robinet, et non les eaux récupérées !

Bien arroser son jardin : Petites astuces pour économiser l’eau

Avez-vous pensé au paillage ? Placez de la paille au pied de vos plantes permet de garder le sol frais et de conserver la rosée du matin. Une technique maison pour arroser vos plantes quand vous n’êtes pas là ? Le système D du goutte à goutte : faites un minuscule trou dans le bouchon d’une bouteille en plastique dont vous avec percé ou découpé le fond préalablement. Retournez-la et plantez-la dans la terre, au pied de votre plante : voilà un goutte à goutte efficace et pas cher !Sachez également que certaines plantes sont peu gourmandes en eau. Vous pouvez ainsi leur faire la part belle dans votre jardin. Et pour les compulsifs de la tonte, sachez qu’un gazon coupé court demande moins d’eau !

Toutes les fiches jardin

Publié par Elodie Barakat, journaliste santé le Vendredi 24 Juin 2011 : 10h36