Publicité

Bien soigner ses plantes d’intérieur : Lumière et chaleur : la bonne quantité

Les plantes d’intérieur, plus que les autres, ont besoin de suffisamment de lumière pour assurer leur photosynthèse (la nourriture de la plante). L’idéal est de les placer le plus près possible des fenêtres, en prenant garde toutefois de les préserver des rayons directs du soleil. Une plante qui jaunit est souvent une plante qui manque de lumière, et non d’eau, comme on a tendance à le penser. La chaleur est souvent le deuxième problème des plantes d’intérieur. La température, bien souvent trop élevée dans les maisons (ou appartements), a également une conséquence sur l’air, qui devient alors trop sec. Placez de préférence vos plantes loin des radiateurs et, si vous le pouvez, évitez de surchauffer votre intérieur en hiver, vos plantes s’en porteront mieux et vous ferez en plus quelques économies d’énergie.

Bien soigner ses plantes d’intérieur : Arroser ses plantes correctement

On a souvent peur de ne pas suffisamment arroser nos plantes. Ces dernières résistent pourtant mieux à un manque d’eau qu’à un trop-plein, car elles risquent alors de pourrir. Si vous voyez les feuilles de vos plantes ramollir ou devenir brunâtre, c’est que vous les arrosez trop.Un arrosage une fois par semaine est souvent suffisant, voire moins pour certaines espèces. En revanche, l’humidité ambiante est très importante. L’atmosphère de nos intérieurs est généralement beaucoup trop sèche et les plantes souffrent. N’hésitez pas à les brumiser régulièrement pour compenser, en particulier si vous constatez que les feuilles tendent à jaunir ou sécher.

Bien soigner ses plantes d’intérieur : Astuces maison contre les parasites

Publicité

Même si vous en prenez grand soin, il peut arriver que vos plantes soient envahies par certains parasites. Avant de recourir à des traitements chimiques qui font parfois plus de mal que de bien, essayez ces solutions naturelles pour vous en débarrasser.Contre les acariens, armez-vous d’un vaporisateur. Ces petites bêtes qui se collent aux feuilles détestent l’humidité. Brumiser vos plantes est donc un bon moyen de se prémunir contre leur apparition.Contre les cochenilles, tout dépend de l’ampleur des dégâts. Si vos plantes sont peu touchées, nettoyez les feuilles concernées à l’aide d’un coton imbibé d’alcool à bruler, sinon vaporisez un peu d’alcool à bruler mélangée à un peu de liquide vaisselle et rincez la plante abondamment après avoir laissé agir une trentaine de minutes.Contre ce qu’on appelle les mouches blanches (de minuscules mouches qui s’agglutinent généralement sous les feuilles), placez vos plantes à l’extérieur, ou dans un endroit frais. Ces insectes résistent mal à la fraîcheur et abdiquent généralement en dessous de 12°C.

Bien soigner ses plantes d’intérieur : Rentrer ses plantes en hiver

Si vous avez l’habitude de sortir vos plantes vertes et plantes en pots durant la belle saison, il faut les rentrer durant la saison hivernale. Pour leur éviter un choc du au changement d’environnement, et donc d’atmosphère (plus chaud et plus sec que l’extérieur), préférez toujours les pots en terre cuite aux pots en plastique. Ils laissent les racines respirer et permet de garder un œil sur le taux d’humidité de la terre (si le pot ne sèche pas, c’est que votre plante à suffisamment, voire trop, d’eau). Si vous possédez une véranda, mettez-y vos plantes. Lumière, humidité, chaleur, toutes les conditions sont réunies pour qu’elles y pensent un hiver en bonne santé.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Jeudi 23 Juin 2011 : 14h11