Publicité

Type de plante: 

Cactus

Floraison: 

Printemps

Cactus : Une plante résistante mais aux besoins spécifiques

Originaire de régions au climat aride, le cactus sait se contenter de peu pour survivre et se développer. S’il s’acclimate très bien chez nous malgré un environnement différent, il peut néanmoins souffrir d’un manque de lumière, d’un trop plein ou d’un manque d’eau, ou encore étouffer sous la poussière.Veillez tout d’abord à ce que votre cactus ait suffisamment de lumière. Placez-le près d’une fenêtre sans pour autant le mettre sous les rayons directs du soleil. Les cactus d’intérieur ne sont en effet pas habitués, comme ceux qui poussent dans le désert, à cohabiter aussi intensément avec le soleil. Si vous les sortez durant la belle saison, laissez-leur toujours un temps d’adaptation de quelques jours avant de les laisser en plein soleil toute la journée, ils risqueraient de brûler.Comme de nombreuses plantes vertes, les cactus s’accommodent mal de la poussière. Pensez donc à les nettoyer régulièrement à l’aide d’une petite brosse afin qu’ils respirent correctement et captent mieux la lumière.

Cactus : Arroser son cactus

Si les cactus résistent dans le désert, cela ne signifie pas qu’ils peuvent se passer d’eau et que vous n’êtes pas obligé de les arroser ! Mais attention aussi à ne pas trop les arroser, ils risqueraient de pourrir. Au printemps, l’idéal est de leur apporter un peu d’eau une fois tous les 15 jours environ. Durant l’été, vous pouvez réduire un peu la cadence, de même en hiver.Le cactus détestant l’humidité, veillez à ce que l’eau s’écoule correctement et ne stagne pas au fond pour une terre bien drainée. Ajoutez si besoin un peu de sable au fond du pot et utilisez de préférence un terreau spécial cactus, conçu pour répondre aux besoins de la plante.

Cactus : Entretenir un cactus

Publicité

Parce que les cactus qui se développent en pot voient leur environnement s’appauvrir rapidement, utilisez de préférence un terreau spécial plantes cactées. N’hésitez pas à en rajouter un peu de temps en temps, de même qu’à ajouter un peu d’engrais spécifique.Pensez également à rempoter vos cactus. Le faire chaque année n’est pas nécessaire mais tous les deux est un bon rythme. En général, les cactus grossissent peu. Plus que leur offrir un contenant plus grand, il s’agit surtout de renouveler la terre entièrement pour leur apporter le plein de nutriments essentiels.

Cactus : Le cactus en hiver

Durant l’hiver, le cactus traverse une phase dite de « repos », une sorte de parenthèse avant de repartir au printemps. Durant cette période, placez-le dans un endroit plus frais mais sec (10-15°C), et arrosez-le environ une fois par mois, en petites quantités. Assurez-vous toutefois qu’il dispose de suffisamment de lumière sous peine de le voir dépérir. C’est généralement au printemps, après la phase de repos, que le cactus fleurit. N’hésitez pas alors à lui apporter un peu d’engrais spécial cactée pour lui donner un petit coup de fouet.

Cactus : Soigner un cactus malade

Plutôt résistant, le cactus peut néanmoins subir l’attaque de quelques parasites, notamment celle de la cochenille. C’est généralement l’apparition de petits coussinets blancs, qui ressemblent à de petits cocons de chenilles, qui vous mettra la puce à l’oreille. Le meilleur moyen de s’en débarrasser est de « soigner » votre cactus en appliquant un peu d’alcool à l’aide d’un coton sur les parties malades. Cette méthode simple est en général plutôt efficace.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Mardi 21 Juin 2011 : 12h29