Publicité

Type de plante: 

Cerisier, Prunus cerasus

Plantation: 

Novembre

Récolte: 

Juin-Juillet

Cerisier : Quand planter un cerisier ?

Le mois de novembre est le moment idéal pour planter un cerisier. Sachez toutefois que cet arbre a besoin de temps pour produire ses premiers fruits, ne vous attendez donc pas à récolter des cerises l’année suivante. Il faut compter environ trois ans pour une première production.Le cerisier est un arbre robuste et plutôt rustique, il s’accommode donc de tous les sols et quasiment tous les climats. Il préfère néanmoins le soleil et s’épanouira mieux dans un endroit bien exposé, protégé du vent. Veillez aussi lui laisser suffisamment de place car un cerisier grandit et grossit en hauteur, mais aussi en sous-sol. Ne le plantez donc pas trop près d’un mur, d’une clôture ou de ses voisins du verger. Comptez un rayon d’au moins six mètres pour être tranquille.

Cerisier : Quelle variété planter ?

Publicité

Bigarreaux, noirs ou blancs, cerises aigres, griottes… Il existe de nombreuses variétés de cerises. Plantez évidemment celle que vous appréciez le plus. Sachez tout de même que certaines variétés sont des variétés « amies ». si vous plantez plusieurs arbres, veillez à ce qu’elles soient compatibles afin d’assurer naturellement une bonne pollinisation.

Cerisier : Bien entretenir un cerisier

Comme tous les arbres fruitiers, le cerisier a besoin d’une certaine quantité de nutriments organiques pour produire de belles récoltes. A chaque printemps, pensez donc à lui apporter du compost que vous disposez au pied de l’arbre tel un paillage épais.Le cerisier a également besoin d’être taillé un minimum, sans toutefois tomber dans l’excès. Une coupe trop sévère entrainerait un écoulement plus ou moins abondant de gomme, ce qui pourrait, à terme, affaiblir l’arbre. Intervenez à la fin de l’été, fin août début septembre, et appliquez un mastic dit de cicatrisation sur les branches fraichement taillées.Côté maladies, le cerisier n’est pas épargné. Comme souvent au jardin, l’adage « mieux vaut prévenir que guérir » se vérifie. Vous pouvez donc agir de manière préventive pour vous prémunir contre les attaques de champignons, bactéries et autres insectes ravageurs. Préférez toujours les traitements naturels, plus respectueux de la nature, mais également moins nocifs pour vous.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Mardi 21 Juin 2011 : 12h14