Publicité

Couper, tailler : les bons outils : Le sécateur

C’est un incontournable. Petit et maniable, il est parfait pour tailler rosiers et arbustes de petites tailles, ou encore couper des ronces et autres indésirables. Choisissez un modèle léger et ergonomique, avec des lames en acier trempé pour une meilleure durée de vie.

Couper, tailler : les bons outils : Le coupe-branche

Plus gros qu’un sécateur et doté d’un manche plus long, il permet de couper des branches de plus gros diamètre (jusqu’à 5 cm). Le coupe-branche offre donc plus de prise mais nécessite aussi plus de force physique. il est utile à l’entretien des arbres, fruitiers ou non.

Couper, tailler : les bons outils : La scie à élaguer

Elle sert à couper les branches de plus gros diamètres, généralement, comme son nom l’indique, au moment de l’élagage. La scie à élaguer est dotée d’une lame assez fine et, selon le modèle, de dents attaquant le bois en « tirant » ou en « poussant ». il s’agit d’une scie manuelle qui peut être placée au bout d’un manche télescopique afin de pouvoir atteindre les branches situées en hauteur.

Couper, tailler : les bons outils : La tondeuse

Electrique ou thermique (les tondeuses manuelles sont désormais rares), la tondeuse à gazon permet d’entretenir sa pelouse sans effort ou presque. Elle se choisit généralement en fonction de la surface à tondre, de la fréquence des tontes, ainsi que de la configuration du terrain.

Couper, tailler : les bons outils : Le coupe-bordure

Publicité

Complément idéal de la tondeuse pour passer le long des bordures (clôtures, parterres de fleurs, tours des arbres…), le coupe-bordure est doté d’une tête et d’un fil dont la rotation ultra-rapide va sectionner les brins d’herbes se trouvant sur son passage.

Couper, tailler : les bons outils : Le taille-haie

Munie d’une double lame dotée de dents exerçant un mouvement de va-et-vient, le taille-haie est en quelques sortes la version motorisée de la paire de ciseaux. Comme pour la tondeuse à gazon, il existe de modèles électriques et d’autres thermiques, mais aussi des modèles dont les lames coupent des deux côtés pour un résultat plus précis.

Couper, tailler : les bons outils : L’échenilloir

Il s’agit d’un outil plutôt ancien mais qui trouve toujours son utilité dans les jardins. Doté d’un manche télescopique, cette espèce de sécateur est actionnée à l’aide d’une cordelette et permet d’atteindre les branches situées en hauteur.

Couper, tailler : les bons outils : La serpe

Courbe à la lame tranchante, la serpe est utilisée pour couper du petit bois, mais aussi tailler la vigne. Elle a aujourd’hui été remplacée par des outils plus modernes mais on la trouve encore dans les cabanes des jardiniers.

Couper, tailler : les bons outils : Bien entretenir ses outils

Pour conserver ses outils longtemps et en bon état, mais aussi pour éviter de transmettre, éventuellement, maladies ou parasite d’un arbre à l’autre, il est indispensable de prendre soin de son matériel. L’entrée de l’hiver est la période idéale pour s’en occuper.Tous les outils possédant une lame doivent être désinfectés de temps à autre pour éliminer germes et bactéries. Un coton imprégné d’alcool suffit. Les lames doivent également, pour rester coupantes, être régulièrement affûtées. Eliminer d’abord toute trace de sève et n’hésitez pas, après avoir aiguisé vos lames, à les graisser légèrement avant de les ranger. Pour les outils à manches, vérifiez que la tête reste bien fixée et changez le clou de maintien en cas de besoin. N’oubliez pas de graisser un peu les axes, ainsi que les manches si ceux-ci sont en bois.Les outils à moteurs eux, devront être débranchés (au niveau des bougies) et vidangés. Les lames (des tondeuses par exemple) devront être affûtées et graissées, voire remplacées si elles sont trop abîmées.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Jeudi 23 Juin 2011 : 16h10