Publicité

Escargots et limaces : Limaces et escargots en tous genres

On dénombre plus de 15 000 espèces différentes d’escargots et de limaces, mais tous ne sont pas aussi nuisibles. Les plus grosses limaces peuvent mesurer jusqu’à 15 cm. Toutefois leurs dégâts ne sont pas proportionnels à leur taille puisque la plus dévastatrice de toutes mesure moins de 5 cm. Certaines espèces raffolent des feuilles tendres et vertes des jeunes salades, d’autres préfèrent s’attaquer aux racines des plantations. Hermaphrodites, les limaces et les escargots s’accouplent à la fin de l’été et pondent des oeufs par dizaines dans des galeries souterraines à l’automne. Durant l’hiver, les œufs résistent, tandis que les adultes succombent au froid. Le printemps suivant voit l’éclosion des œufs et l’arrivée de la nouvelle génération prête à assaillir votre potager.

Escargots et limaces : Comment repérer la présence de limaces et d’escargots ?

Les limaces et escargots sont facilement reconnaissables : soit vous les avez sous les yeux, soit vous remarquerez aisément les trainées de mucus qu’ils laissent derrière eux. Quant à reconnaître leurs dégâts, c’est chose facile : disparition de semis, feuilles et légumes dévastés, c’est bien leur œuvre. Les plus gourmandes peuvent dévorer en une seule nuit l’équivalent de la moitié de leur poids en végétation !

Escargots et limaces : Les solutions écologiques

Publicité

Pensez au paillage : il rendra la progression des limaces et des escargots plus difficile.Utilisez la bière : un peu primaire mais comme pour les abeilles avec le sirop, la bière attire les limaces et les escargots qui en sont fous ! Placez une coupole de bière dans les zones stratégiques, avec les bords assez hauts pour que la limace ne puisse jamais en sortir : c’est diabolique !Barrez-leur la route : brisures de coquilles d’œuf, cendres de bois, sciure de bois, marc de café… Autant de choses qui les empêchent d’avancer !Sachez que les poules, les canards, les batraciens, les oiseaux, les hérissons… tous sont des ennemis naturels des limaces et des escargots. Alors n’hésitez pas à les inviter dans votre jardin !Surveillez l’eau. Plus l’environnement est humide, plus il y a de limaces et d’escargots : leurs déplacements sont facilités par l’humidité. Lorsque que vous arrosez, n’ayez pas la main trop lourde et après la pluie, n’hésitez pas à renouveler vos barrages naturels.

Escargots et limaces : Les autres solutions

Vous avez forcément déjà vus ces petits granulés de couleur quelque part… Ce sont des granulés à base de Ferramol, un composant chimique anti-limace. Mais qui dit composant chimique, dit pas très écologique…

Toutes les fiches jardin

Publicité
Publié par Elodie Barakat, journaliste santé le Jeudi 23 Juin 2011 : 10h19