Publicité

Type de plante: 

Iris

Plantation: 

Juillet-Octobre

Floraison: 

Mars-Mai

Iris : Quand planter les iris ?

Les bulbes d’iris se plantent généralement en été, à partir du mois de juillet, jusqu’en octobre dans les régions ou le climat reste clément un peu plus longtemps. Aussi résistante que jolie, l’iris s’accommode de tous les types de sols, y compris les plus secs. Il a en revanche besoin de soleil pour fleurir et pourrait ne pas donner pleinement dans un endroit semi-ombragé.A la différence de certains autre bulbes, les bulbes d’iris n’apprécient pas spécialement la profondeur. L’idéal est de laisser quelques millimètres affleurer à la surface. Vous pouvez mettre en terre jusqu’à une quinzaine de bulbes par mètre carré. Arrosez après la plantation afin de favoriser l’enracinement.

Iris : Entretien

Publicité

L’iris demande peu de soin, pas même un arrosage fréquent, hormis bien sûr durant la période suivant la plantation. Au contraire, il déteste l’humidité (laquelle entraine un risque de pourrissement), et peut se contenter d’un peu d’eau toutes les trois ou quatre semaines, y compris en été. En revanche, il apprécie un apport régulier d’engrais pour favoriser la floraison. Utilisez alors un engrais spécifique, ou amendez votre sol avec un peu de compost.Une fois les fleurs fanées, éliminez-les de la tige mais ne coupez pas cette dernière. Vous pouvez bien sûr la tailler mais il est plutôt conseillé de la rabattre à environ une dizaine de centimètres du sol. En revanche, ne touchez pas aux feuilles, c’est par ce biais que le bulbe reconstitue ses réserves.Veillez également à éliminer les mauvaises herbes qui poussent ici et là entre vos iris. Disgracieuses, elles sont surtout de véritables voleuses de ressources (eau, nutriments…).

Iris : Diviser les bulbes d’iris

Le véritable entretien des iris consiste dans la division des bulbes. Cette opération peut être réalisée à partir du mois de juillet mais n’est pas nécessaire tous les ans. Déterrez les bulbes que vous souhaitez diviser et éliminez les parties les plus vieilles (ou les parties abimées ou desséchées) pour ne conserver que les plus jeunes. Remettez-les en terre, sans oublier bien sûr d’arroser.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Vendredi 24 Juin 2011 : 11h44