Publicité

L’oïdum : Qu’est-ce que l’oïdum ?

Aussi appelé maladie du blanc, l’oïdum est due à un champignon et se traduit par le blanchissement des feuilles sur les plantes atteintes. Cette maladie courante apparait généralement au printemps, le champignon, aimant les environnements humides pour se développer, il profite alors de la rosée matinale, causée par les écarts de température entre les journées chaudes et les nuits fraîches.L’oïdum s’attaque aussi bien aux cultures de légumes, qu’aux fleurs ou aux arbres fruitiers, avec une préférence toute particulière pour les rosiers, les vignes, les tomates, les courgettes ou encore les pommiers. On note alors l’apparition de taches blanchâtres sur le dessus des feuilles et/ou des bourgeons, qui peuvent aussi prendre un aspect légèrement poudré et conduire les végétaux à se déformer, avant de jaunir et se dessécher.

L’oïdum : Traitements contre l’oïdum

Publicité

Dès les premiers symptômes de la maladie agissez vite, car le champignon se répand rapidement et s’il touche plus de 15% de vos cultures, il sera très difficile de vous en débarrasser. Commencez par éliminer et détruire soigneusement les feuilles contaminées. Vaporisez ensuite une préparation à base de soufre. Vous en trouverez sous forme de poudre prête à mélanger.

L’oïdum : Prévenir l’oïdum

Garantir un environnement le plus sain possible est encore le meilleur moyen de se prémunir contre les maladies. Le champignon responsable de l’oïdum affectionnant l’humidité, faîtes en sorte que vos cultures restent le plus au sec possible. Assurez-vous que vos plants soient suffisamment espacés les uns des autres. Cela évite une propagation rapide de la maladie en cas de contamination, mais surtout l’air circulant mieux, ils retiendront moins facilement l’humidité. Pour les mêmes raisons, veillez à ne pas mouiller le feuillage lorsque vous arrosez.Eliminez également tous les déchets végétaux (feuilles mortes, fleurs fanées, branchages…) qui pourraient venir s’accumuler au pied de vos cultures et constituer un terrain favorable au développement des champignons.Vous pouvez également traitez vos plantes de manière préventive. Le purin de prêle est ainsi un excellent fongicide naturel qui peut être utilisé sans danger au jardin.

Toutes les fiches jardin

Publicité
Publié par Stéphanie Thibault le Lundi 20 Juin 2011 : 12h37