Publicité

Le mildiou : Les symptômes du mildiou

Le mildiou est un champignon qui, une fois installé, survit à l’hiver sur la plante malade pour se redévelopper au printemps suivant. Il s’agit d’une maladie qui touche particulièrement la vigne et se traduit par l’apparition de taches sombres sur le dessus des feuilles, et leur réplique blanchâtre sur le dessous. Le mildiou est fatal pour les récoltes car il dessèche les cultures. Il peut rapidement de propager, à la faveur du vent, et ainsi contaminer une parcelle toute entière.

Le mildiou : Comment s’en débarrasser ?

Publicité

Le mildiou apprécie les environnements humides, propices d’une manière générale au développement des champignons. Il apprécie donc particulièrement les temps de pluie, mais aussi les saisons où les nuits sont fraîches, entraînant la formation de rosée au petit matin.Le traitement le plus connu est la bouillie bordelaise. Le mildiou se traite avec des préparations à base de cuivre. Vous pouvez donc en vaporiser vos cultures malades en respectant un intervalle de 8 jours entre chaque pulvérisation.

Le mildiou : Prévenir l’apparition du mildiou

Une mixture à base de soufre et de prêle s’avère en général être un très bon remède préventif contre le mildiou. Pour ne pas favoriser les environnements humides, évitez aussi de pailler le pied des cultures à risque. Assurez-vous de bien « nettoyer » vos plantations (en taillant soigneusement les branches par exemple, ou en éliminant les amas de feuilles mortes qui pourraient pourrir et créer un environnement pathogène) pour garantir au maximum une atmosphère saine.

Toutes les fiches jardin

Publicité
Publié par Stéphanie Thibault le Mardi 21 Juin 2011 : 10h42