Publicité

Les cochenilles : Qu’est ce que les cochenilles ?

Les cochenilles sont de minuscules insectes qui ne font pas plus de 6 mm de long. On en compte près de 7000 espèces. Ces parasites sucent la sève des plantes. Les cochenilles males ont des ailes tandis que la femelle est immobile et reste fixée sur la plante. Elle y pond ses œufs qui s’empaquettent en amas blanchâtres et filandreux, faisant un peu penser à du coton. Une fois les œufs éclos, les cochenilles passent par une phase larvaire avant d’atteindre l’âge adulte. Selon l’espèce, les cochenilles peuvent avoir des couleurs, des formes ou des aspects différents.

Les cochenilles : Comment reconnaître une invasion ?

Des arbres fruitiers aux plantes d’intérieur, peu de végétaux sont insensibles aux cochenilles. L’invasion est repérable sur les nervures et le dos des feuilles, ainsi que sur les tiges. Elle est surtout visible aux amas cotonneux, farineux, ou cireux (juste après la ponte) qu’elle forme sur la plante. On repère aussi parfois une sorte de miellat sur les feuilles, qui les rend alors collantes et peut entrainer l’apparition de moisissures. Si elle ne tue pas les végétaux, la voracité des cochenilles affaiblit fortement les parties attaquées de la plante, laquelle n’a alors plus suffisamment de sève. Les dégâts peuvent être considérables.

Les cochenilles : Comment lutter contre la cochenille ?

Publicité

Le mieux est bien sûr de surveiller attentivement ses cultures, mais sachez que si l’attaque de cochenilles est trop importante, il vous faudra couper la partie atteinte.

Les cochenilles : Les solutions écologiques 

Vous pouvez pulvérisez un mélange d’eau et, au choix, bière ou savon noir. Autre solution : pensez aux coccinelles, guêpes, qui sont des ennemis naturels des cochenilles

Les cochenilles : Les autres solutions

Les traitements chimiques se font à partir d’un insecticide contenant du malathion. Il est conseillé de traiter à la fin de l’hiver, pour préparer l’arrivée du printemps et la montée de la sève dans les branches. Certains traitements chimiques peuvent être à renouveler. Demandez conseil à votre pépiniériste.

Toutes les fiches jardin

Publié par Elodie Barakat, journaliste santé le Lundi 20 Juin 2011 : 13h52