Publicité

Type de plante: 

Prunier, Prunus

Plantation: 

Septembre-Novembre

Récolte: 

Juin-Septembre

Prunier : Quand planter un prunier ?

Les pruniers peuvent être plantés à l’automne ou au printemps, soit entre septembre et novembre, ou de mars à mai. Malgré une préférence pour les sols bien drainés, ils s’accommodent de pratiquement tous les types de sols.Plutôt résistant au froid, il se cultive dans toutes les régions, y compris dans les régions montagneuses (jusqu’à 1000m d’altitude). Il préfère en revanche les endroits bien exposés, mais se contentera aussi d’un terrain mi-ensoleillé mi-ombragé.Le prunier fait partie des « petits » arbres. Il ne demande pas un espace démesuré mais assurez-vous de lui en fournir suffisamment, en particulier si vous le plantez à proximité d’autres arbres. Le prunier, pour la grande majorité des espèces, est dit autofertile, mais certaines variétés comme les Reine-Claude par exemple, ont besoin d’un arbre voisin pour assurer une bonne pollinisation.

Prunier : Bien entretenir un prunier

Publicité

Le prunier fait partie des arbres faciles a entretenir et demande peu de soin. Seuls les jeunes arbres nécessitent un arrosage régulier, mais vous pouvez vous en passer après un an ou deux (sauf bien sûr si les températures montent de manière importante et en cas de sécheresse).Vous pouvez également enrichir votre sol afin de fournir à votre arbre des nutriments organiques en quantité suffisante pour obtenir de beaux fruits. Un apport de compost au pied suffit généralement.Comme de nombreux arbres, et arbres fruitiers, le prunier a besoin d’être taillé. Pour les jeunes arbres, il s’agit plus d’une taille dite de formation, mais pour les arbres qui donnent des fruits (après trois ans environ), celle-ci favorisera la production. Agissez à la fin de l’été (août-septembre) et privilégiez les branches extérieures. Eliminez les branches mortes et éclaircissez les branches situées à l’intérieur de l’arbre. Pour les branches extérieures, contentez-vous de les raccourcir afin de ne pas fatiguer l’arbre inutilement.Veillez cependant à l’attaque des insectes ravageurs, gourmands de fruits, feuilles et autres fleurs, et agissez rapidement en cas d’invasion.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Mercredi 22 Juin 2011 : 13h51