Publicité

Type de plante: 

Rosier, rosa

Plantation: 

Automne

Floraison: 

Printemps, été

Rosier : Comment planter un rosier 

C’est à l’automne que vous devez planter vos rosiers : température et humidité ambiantes sont parfaites pour que le rosier s’installe et fasse ses racines. Attention toutefois à ne pas exposer ses racines. Le rosier se plie aussi facilement au bouturage, à réaliser de la fin de l’été jusqu’au début de l’automne. Attention cependant, certaines espèces de roses sont protégées comme des marques déposées et n’admettent pas la reproduction…En massif, en haie, en pot, en bordure ou isolé, en palissade… Vous pouvez planter vos rosiers comme vous le voulez. Demandez conseil à votre pépiniériste pour choisir la bonne espèce. Sachez que le rosier demande une terre riche et bien drainée. Il affectionne le fumier et le compost, mais n’est pas friand d’humidité. Il appréciera aussi un coin ensoleillé mais à l’abri du vent.

Rosier : Bien entretenir ses rosiers

Le gros de l’entretien des rosiers se fait un printemps, sauf pour la taille bien sûr. Le printemps est la période de l’année où vous devrez enrichir le sol de compost ou de fumier. Vous pourrez aussi pailler le sol au pied de vos rosiers. Le printemps est également la saison propice aux traitements préventifs contre les parasites et les maladies courantes du rosier (pucerons, oïdium, rouille, taches noires…). Pour encourager une nouvelle floraison, vous pourrez ajouter de l’engrais à la fin de l’été. L’arrosage du rosier se fait en fonction du sol dans lequel vous le plantez : ne l’inondez pas et sachez que si la terre est argileuse, elle conserve plus d’humidité. N’arrosez votre rosier que lorsque la terre est bien sèche.

Rosier : La taille 

Publicité

Il y a trois périodes dans l’année pour tailler un rosier.En été : pour les espèces non-remontantes, opérez une taille au milieu de l’été, lorsque la floraison est achevée. A l’automne : lorsque les premières gelées arrivent, les rosiers remontants demandent une légère taille d’entretien.En hiver : du milieu à la fin de l’hiver, après les périodes de gel, il vous faudra opérer une vraie taille. Vous profiterez à cette période du fait que la sève de votre rosier ne soit pas dans les branches. Attention à ne surtout pas tailler avant la fin des gelées, ou votre rosier risquerait de très mal le supporter.Pensez à ôter les fleurs fanées des rosiers remontants toute l’année.

Rosier : Comment tailler vos rosiers ?

Pour les rosiers buissons Munissez-vous de gants et d’outils bien affutés et désinfectés (car vous risquez de transmettre des maladies entre vos plantations). Otez les parties de votre rosier ayant plus de 2 ans, en commençant par les branchages centraux. Gardez 3 à 7 branches principales, et jeunes. Vous offrez ainsi à votre rosier plus d’air et de lumière. La grosse taille de l’hiver est encore plus radicale : vous taillerez alors les jeunes branches que vous aviez laissées au préalable, en prenant soin de conserver de 3 à 5 yeux sous la coupe pour favoriser la croissance des jeunes pousses au printemps suivant. Pour les rosiers grimpants Opérez de même mais en laissant un minimum de 5 branches, et en coupant en priorité celles qui poussent trop près les unes des autres. Il vous faudra aussi laisser plus d’yeux : entre 5 et 6.

Toutes les fiches jardin

Publicité
Publié par Elodie Barakat, journaliste santé le Lundi 20 Juin 2011 : 11h42