Publicité

Tailler une haie : Quand tailler une haie ?

Il existe différent type de haies : conifères, arbustes, persistants… Le meilleur moment pour tailler une haie est d’attendre la fin d’une période de pousse. Les végétaux connaissent généralement une phase de croissance au printemps, et une seconde, un peu moins importante, à la fin de l’été. Vous pouvez donc taillez votre haie à la fin du printemps (mai-juin) ou au début de l’automne (septembre-octobre).Pour les haies dites libres, qui sont un alignement d’arbustes de différents types, il est compliqué de faire une taille harmonieuse. La meilleure alternative est donc de procédé à un entretien régulier au sécateur pour garder un bon ensemble.

Tailler une haie : Tailler une haie : les bons gestes

Publicité

Le secret d’une belle haie est avant tout de veiller à ce que la taille soit bien régulière. Qu’il s’agisse d’une taille au carré ou d’une taille décorative, mettez l’accent sur les lignes. En d’autres termes, si vous voulez donner à votre haie une forme de nuages, faites en sorte que ce soit un nuage bien lisse.Veillez également à ce que votre haie ne soit pas trop épaisse, elle serait plus compliquée à entretenir. Petite astuce : pensez à commencer la taille par le bas, cela évite que les déchets de la partie haute de restent sur les branches plus longues. Laissez également un tout petit peu moins d’épaisseur au niveau de la partie haute pour assurer une meilleure pénétration de la lumière et un meilleur écoulement de l’eau de pluie.Bon à savoir : si vous vivez dans une région enneigée l’hiver, évitez de tailler le sommet de votre haie trop plat : le poids de la neige pourrait l’endommager. Optez plutôt pour un sommet arrondi.

Tailler une haie : Tailler une haie : les bons outils

On ne se le cache pas, la mécanique facilite les choses et minimise les efforts. Il existe de nombreux outils, motorisés ou non. Taille-haie, cisaille, sécateur... Choisissez celui qui vous convient le mieux, mais sachez que vous pourrez avoir besoin de plusieurs outils. Un pour dégrossir et un pour fignoler par exemple. Si votre haie sert de clôture à votre propriété, il peut être intéressant d’investir afin de vous faciliter le travail et de ne pas y passer trop de temps. Comptez une centaine d’euros pour un taille-haie motorisé. Pour de simples retouches, une cisaille sera largement suffisante. Un sécateur permettra lui de rectifier rapidement les petits défauts. Si vous êtes à cheval sur la précision, vous pouvez aussi vous servir de piquets et de ficelles que vous tendez le long de la haie, pour vous assurer de tailler à la même épaisseur tout du long.

Toutes les fiches jardin

Publié par Elodie Barakat, journaliste santé le Mardi 21 Juin 2011 : 11h33