Publicité

Un jardin naturellement sain, sans maladies : Les règles de base du jardinier

Récolter de beaux légumes en pleine santé, et ce sans avoir recours à une ribambelle de traitements, même les plus naturels possibles, passe par le respect de quelques règles de jardinage de base. Respectez toujours le rythme de la nature. Un jardin vit au grès des saisons et n’aime guère être en avance ou en retard sur le calendrier. Assurez-vous donc de faire vos plantations au bon moment, ni avant, ni après. Vos cultures pourraient avoir du mal à prendre et à s’épanouir correctement si la saison chaude est déjà bien avancée, et inversement. Donnez de l’espace à vos cultures. Elles ont besoin d’air et de lumière pour se développer. Des plants trop serrés risqueraient donc de végéter et de rapidement se contaminer les uns les autres en cas de maladies. De la même manière, pensez à faire tourner vos cultures. En plantant toujours les mêmes légumes au même endroit, vous épuisez le sol. Celui-ci n’aura pas le temps de reconstituer ses réserves en nutriments, un même type de plant puisant toujours dans les mêmes ressources. Vous vous préserverez ainsi mieux des maladies en évitant leur propagation sur la même parcelle d’une année sur l’autre.

Un jardin naturellement sain, sans maladies : Un sol sain et fertile

Des cultures en bonne santé passent aussi par un sol fertile, riche en nutriments organiques essentiels à leur croissance, mais aussi au renforcement de leurs défenses. Une terre saine s’entretient donc toute l’année. Pour maintenir une bonne structure, ou le régénérer, amendez votre sol régulièrement (compost, fumier…). C’est pourquoi la rotation des cultures est si importante et trouve ici tout son sens. Protégez-le des mauvaises herbes en ayant recours au paillage. Cultivez des engrais dits « verts » afin que leurs propriétés bénéficient à vos plantations.

Un jardin naturellement sain, sans maladies : Un arrosage idéal

Publicité

C’est une des clés majeures de beaux légumes et d’un jardin sain. Pensez à arroser régulièrement, sans pour autant noyer vos plantations. Un sol détrempé risquerait de faire pourrir vos cultures et de favoriser le développement de certaines maladies. Pour les mêmes raisons, veillez à ne pas arroser les feuilles.

Un jardin naturellement sain, sans maladies : Savoir marier les plantes

Plantées les unes à côté des autres, certaines plantes « amies » s’apportent entraide mutuelle, favorisant la création d’un environnement propice à leur développement ou encore une protection naturelle contre les insectes. Le chou pousse ainsi en bonne intelligence aux côtés des betteraves, des pommes de terre ou encore du céleri, mais s’accorde mal avec les tomates ou les fraises. Les carottes apprécient le voisinage des poireaux, des radis ou des tomates, les pommes de terre celui des haricots, de la laitue ou des encore des courgettes, mais guère celui des tomates, des pommes ou de la citrouille. N’hésitez pas à demander conseil dans votre jardinerie pour apprendre à faire les bons mariages.

Toutes les fiches jardin

Publié par Stéphanie Thibault le Vendredi 24 Juin 2011 : 14h24