D'abord à la maison.

Hop, à la sauvette, on enlève le petit bout de pudeur récalcitrant qui montre déjà plus qu'il ne cache. On dénoue une ficelle, puis on se convainc que ce ne sont pas les petits 3 centimètres carrés du maillot de bain qui vont nous manquer.

On commence par oublier sa culotte un matin où l'on est trop pressée. Et puis à la fin de la journée on a presque oublié qu'on l'avait oubliée !
On enchaîne avec le topless à la maison, on se met même à chanter toute nue du Gilbert Montagné devant les vitres baignées de soleil. Jusqu'à ce que le voisin nous surprenne en pleine choré... Quoi ? Qu'est ce qu'il veut celui-là ? Lancez-lui donc un "non je suis pas strip-teaseuse, je suis naturiste"...

Attention, précaution, si vous vous prenez pour B.B. sur la terrasse de votre Madrague à vous (le balcon du salon), n'oubliez jamais qu'il y a souvent quelqu'un qui vit plus haut que vous, plus près du soleil et toujours prêt à se rincer l'œil...

Puis à la plage...

Pas n'importe laquelle, bien entendu. Il en existe des spécialement prévues pour cela : les pages naturistes....

OK, mais comment y aller la toute, toute première fois ?

Ok, pourquoi pas...On a passé l'été dernier topless, alors cette année, "pour voir", on peut essayez la version "cul nu", à la Rika Zaraï : "sans chemise, sans pantalon"!

Un peu désarmée sans vos boucliers textiles, mais surtout fort étonnée que tout le monde se balade la quéquette à l'air pour jouer aux raquettes avec tant de décontraction, les premiers doutes apparaissent..Attention, précaution : si vous rechignez à enlever votre burka (ici, le moindre carré de toile n'est toléré qu'en cas de prescription médicale d'après coup de soleil), on vous regardera comme si vous étiez la seule nudiste dans une soirée mondaine. Pire que de passer pour une exhibitionniste, vous passerez pour une voyeuse ! Allez hop, mettez-vous donc à poil pour que plus personne ne vous remarque !

Publicité
Oui, c'est un peu le monde l'envers sans ses habits : tous les codes sont inversés, ailleurs où prime l'apparence, ici, c'est le bien-être intérieur qui est au centre des préoccupations. Les puristes évoquent d'ailleurs "un retour à soi-même, à l'essentiel, à l'harmonie avec son corps". Et si tous les corps ne sont pas tous harmonieux, les visages sourient. Un nouveau continent s'offre alors à vos yeux ébahis d'exploratrice. Il y a des enfants et des adultes, qui dans la même innocence, vous font sentir qu'il n'y a rien de diabolique là-dedans.... Bien au contraire, les habituées qui se contorsionnent à 4 pattes tout l'après-midi (pour être bronzée partout ) vous expliquent qu'elles font "ça depuis des siècles" en caressant leur peau abîmée sous vos yeux. Et le gros Monsieur tout nu qui change son sexe de côté pour éviter les traces indélicates vous assure que "l'essayer c'est l'adopter" (le naturisme)...

Jules ne s'est jamais senti aussi bien. Vous aussi tiens. Et surtout dans l'eau. Vous vous prenez pour Brooke Shields dans "Le lagon bleu" ! ça y est, vous êtes ''Gymnosophique'' !

Attention, précaution : évitez cependant les dunes, le nudiste n'ayant pas également opté pour la chasteté.

Naturisme : cap ou pas cap ? Donnez votre avis sur nos forums !

Publicité
Publicité