Radar défaillant ?
''Le cœur a ses raisons que la raison ignore'', une maxime qui prend tout son sens. Normalement, elle ne l'aurait même regardé s'il était passé par hasard devant elle. Lui est un homme à l'opposé de son idéal masculin.
Parce que l'on a toutes un, voire des styles d'homme qui nous attirent, qui nous émoustillent, qui déclenchent nos radars sensuels et sexuels. Pourtant, certaines succombent au charme de cet homme là.
C'est le cas d'Amélie, 27 ans: ''"J'aime les sportifs avec un beau corps bronzé et musclé. J'ai eu le coup de foudre pour Cédric, qui est loin d'avoir un corps d'athlète. Mes mains baladeuses ont maintenant appris à aimer les coussins tendres plutôt que le muscle d'acier"''.

Une histoire d' hormones
Parce que l'amour n'est pas purement et simplement une question de sentiments. Non, madame ! Parce que l'amour est scientifique. Tout se passe dans la tête avant d'arriver au cœur. Parce que l'amour est chimique. C'est une affaire de neurotransmetteurs : dopamine, testostérone, lulibérine, endorphine, ocytocine, autant d'hormones qui entrent en jeu dans le parcours amoureux (de la rencontre à l'acte sexuel). C'est la testostérone qui active le désir sexuel. Puis, la lulibérine qui accompagne les galipettes sous la couette, les endorphines qui nous plongent dans un état de détente heureuse et orgasmique. Et enfin l'ocytocine, hormone de l'attachement, qui fait que l'on se sent encore mieux avec l'autre...

Il ne me plaît pas et je l'aime

Le complexe d'amour Le Dr Michel Reynaud, psychiatre et auteur de ''L'amour est une drogue douce... en général'' l'atteste. Même si pour lui ''"la personne dont on tombe amoureux est généralement proche de notre niveau culturel, social"'', il arrive que l'on soit attirée par quelqu'un en parfaite opposition. ''"Entre ce que l'on croit être son idéal masculin profondément lié à notre histoire personnelle et ce que notre inconscient désire, il y a une différence. On peut avoir tellement d'hostilités pour les normes familiales que l'on va tout faire pour ne pas rentrer dans le moule et se diriger vers quelqu'un à l'opposé. Les données biologiques ne rendent pas compte de la complexité du fonctionnement psychique sur la question"''. Bref, l'amour c'est formidable, mais qu'est-ce que c'est compliqué...

Publicité

Plus d'infos !

''L'amour est une drogue douce... en général'', par le Dr Michel Reynaud, Editions Robert Laffont, 20 €.

Publicité