FemmesPus : Au regard de vos travaux, pensez-vous que la place des femmes au sein de l'entreprise est en train d'évoluer ?
Nicole Notat : Je note des progrès dans les engagements que les entreprises prennent pour assurer la mixité au sein de leurs salariés. En revanche, les postes de direction sont encore pour la plupart occupés par des hommes. Il suffit de regarder la composition des Conseils d'Administration pour mesurer à quel point le fossé est immense entre les intentions et la réalité ! Il y a encore du chemin à faire.

Quelles solutions concrètes proposez-vous pour promouvoir les responsabilités des femmes dans l'entreprise ?
Les leviers d'actions existent, reste aujourd'hui à les mettre en œuvre.
II serait nécessaire de prendre en compte l'exigence de mixité dès le processus de recrutement. Et effectuer ensuite régulièrement des examens du développement des compétences et des qualifications, pour éviter que la même personne végète à un même poste de longues années.
Dans la sphère privée, un meilleur partage des tâches permettrait que les contraintes familiales ne soient plus entièrement à la charge des femmes comme c'est encore trop souvent le cas.

La femme entrepreneur

Qu'est ce qu'une femme entrepreneur peut apporter en plus à l'entreprise ? Aucune enquête n'a encore été réalisée sur ce sujet et il serait abusif de dire qu'il y a UNE manière de diriger masculine et UNE manière de diriger féminine. Néanmoins, les femmes ayant moins d'ancienneté dans les postes à responsabilités, elles offrent souvent un regard neuf qui est bienvenu. Comme elles sont souvent tenues de s'organiser minutieusement dans leur vie de tous les jours, de jongler entre différentes activités, au travail, à la maison, elles veillent à ne pas gaspiller le temps de travail et sont très soucieuses, par exemple, de l'efficacité des réunions.

Publicité
Publicité
Le Women Forum de Deauville est surnommé, de façon parfois un peu moqueuse, le "Davos des femmes", qu'en pensez-vous ? Mais ce surnom est tout à fait approprié ! Les femmes ont aussi le droit de s'affirmer au sein d'un forum qui leur est spécialement destiné. Par contre, aucun "cordon sanitaire" ne relie Davos et Deauville. D'ici quelques années, les femmes de Deauville intégreront Davos et les hommes de Davos seront les bienvenus à Deauville !

Le site du Women's Forum, du 5 au 7 octobre 2006 à DeauvilleCe sujet vous intéresse ? Parlez-en sur les forums !

Publicité