La dolce vita...
Boucles blondes, sautoir Chanel, tailleur strict et maquillage soigné, Kristy nous attend au Mood, un bar élégant des Champs-Elysées. Du flan pour Kristy : chaque jour, cette canadienne déniche des tables dans des Trois étoiles complets ou dégotte des sacs Hermès en deux temps trois mouvements pour ses clientes. "''Voilà ma définition du luxe'', explique-t-elle. ''Le confort, les soucis envolés. Ce n'est pas qu'une question de prix''". Ou la dolce vita pour la modique somme de 5 000 à 36 000 euros par an, selon le dévouement du concierge.

Discrétion assurée
De toute évidence, la première qualité d'une concierge de luxe, c'est de garder le secret. Kristy tait son âge (moins de 25 ans à mon avis, ndlr), son salaire (évidemment confortable, ndlr) et le nom de ses clients : des chefs d'entreprise ou des acteurs en manque de temps mais pas d'argent, connus ou inconnus... Elle n'en dira pas plus sinon qu'elle "adoooooore" ses clients : "''Ils me racontent leur quotidien, leur boulot, leur moral. Ils peuvent me joindre quand ils le veulent''". Son Blackberry reste allumé en permanence. L'ancienne maquilleuse est disponible 24 h sur 24, qu'elle soit au musée, au ciné ou au resto.

Luxe et fantaisie

95 % du temps, telle Mary Poppins, Kristy simplifie la vie de ses clients d'un coup de baguette magique, grâce à un carnet d'adresses costaud et une toile tissée par Quintessentially dans 18 pays, de l'Angleterre à Singapour. Parfois, les choses se corsent. Quand un de ses clients oublie son smoking dans un train suisse, deux heures avant une réception à Gstaadt, Kristy se transforme en inspecteur Columbo pour retrouver la trace du costume et le rendre à temps à son propriétaire. "''On dépense beaucoup d'énergie et le dénouement est un moment génial''", commente la jeune femme persévérante. "''Quand on veut vraiment quelque chose, le prix importe peu.''" A Cannes, dans la filiale française où travaille Kristy, on raconte souvent l'histoire de ce client romantique qui voulait offrir un poisson rouge à sa douce esseulée dans la chambre d'un palace monégasque. Les concierges ont demandé la réouverture du magasin, trouvé un chauffeur. Et le bocal a rejoint la belle en Mercedes Classe S...

Publicité
Le test des étoiles Chargée du développement, notre concierge fait preuve d'un sens du devoir admirable. Elle n'hésite pas, s'il le faut, à tester un hôtel 5 Etoiles, un spa ou un restaurant chic, pour s'assurer qu'il plaira à ses gentils membres. Mais qu'on se rassure, elle affirme garder les pieds sur terre: "''Je connais différents milieux sociaux. Je ne vis pas dans le luxe et je n'ai pas le niveau de vie de mes clients''". Pour Kristy, rien ne vaut une bonne soirée entre amis au comptoir du pub. Une fille normale, en somme.

Fantasmer sur les services de Quintessentially

Publicité

Sur les forums...

Parlons-en dans les forums FemmesPlus ici !

FemmesPlus Vidéos

Voir les vidéos de FemmesPlus vidéos !