Les marchés boursiers plongent, des banques et compagnies d'assurance font faillite ou sont sauvées de justesse aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne, en France... Alors, forcément, on s'inquiète un peu pour nos petites économies. Que risque-t-on, nous, ici ?
Le point placement par placement.

Crise financière, et nos écomomies ?

Ma banque peut-elle faire faillite ?

Les banques françaises sont en général solides. Mais elles aussi encaissent des pertes avec la crise américaine. Or, pour se financer, elles doivent emprunter de l'argent tous les jours sur les marchés financiers. Et si le moindre doute se mettait à planer sur leur solvabilité, plus personne n'accepterait de leur prêter de l'argent. Ce serait une catastrophe : à cela, aucune banque, même la plus solide, ne pourrait survivre.

Publicité
Consolation : si un établissement français se trouvait ainsi mis en difficulté, l'Etat (ou l'Union européenne) interviendrait probablement pour le renflouer et restaurer la confiance. Comme la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas l'ont fait pour la banque Fortis...
Publicité